Infos Lyon
TCL : toutes les augmentations de tarifs au 1er janvier 2015 !

TCL : toutes les augmentations de tarifs au 1er janvier 2015 !

Ce jeudi après-midi, le comité syndical du Sytral, en charge des transports en commun lyonnais, se réunissait pour, entre autres, discuter et voter la grille tarifaire dans les TCL. Et ce qui va suivre ne va pas plaire aux centaines de milliers d'usagers. Car après une évolution tarifaire de 2% en 2013 et en 2014, l'année 2015 va s'envoler à 4,8%. Le titre phare, le ticket à l’unité, aujourd’hui à 1,70 euro, passera au 1er janvier 2015 à 1,80 euros. Une hausse "prévue" car autorisée tous les deux ans (il n’y avait pas eu d’augmentation en 2014) par Bernard Rivalta. Le reste des titres connaîtront également des hausses, parfois importantes. La carte hebdomadaire augmentera également d’1,20 euro. Et le Pass Partout culminera à 60,40 euros, soit une hausse, la plus importante votée, de 2,80 euros ! Le président du Sytral, Bernard Rivalta a expliqué que face à la TVA sur les transports et l’exonération des sociétés impliquaient une perte de 30 millions d’euros. D’où cette forte hausse de la plupart des tarifs. Michèle Vullien a elle indiqué qu'il y avait eu dans les six premiers mois de 2014, 145 millions de déplacements mais que les recettes n'avaient augmenté que de 0,1%. Ticket Liberté 2h : + 20 centimes Ticket liberté jour : + 30 centimes Carte hebdomadaire : + 1,20 euro Carnet de 10 tickets : + 80 centimes Carnet étudiant : + 70 centimes Carnet famille nombreuse : + 70 centimes Pass Partout : + 2,80 euros City Pass : + 2,50 euros Campus : + 1,40 euro Pass Jeunes : + 2,40 euros Cigogne : + 2,40 euros Age d’Or : + 1,40 euro Pass 2 Partout : + 40 centimes Pass Partout S : + 80 centimes Pass scolaire annuel plein tarif : + 1 euro Pass scolaire mensuel plein tarif : + 1,40 euro Les tickets et abonnements non cités ne connaîtront pas d'augmentation au 1er janvier 2015.
Burger King recrute 80 CDI à Lyon

Burger King recrute 80 CDI à Lyon

Dans le cadre de l’ouverture prochaine de ses deux restaurants à Lyon, Burger King finalise son recrutement et propose 80 postes en CDI de 24h hebdomadaires afin de compléter ses équipes. Les candidats retenus seront formés dès le 15 novembre prochain et seront impliqués dans l’inauguration des deux nouveaux restaurants de l’enseigne. Le Burger King de la Part-Dieu ouvrira le 15 décembre prochain. En revanche, on ne connait pas encore la date d’ouverture du fast-food de la Confluence.
Lyon : 300 personnes ont rendu hommage à Rémi Fraisse mercredi soir

Lyon : 300 personnes ont rendu hommage à Rémi Fraisse mercredi soir

Soutenu par EELV Lyon et le Parti de Gauche du Rhône, le rassemblement d'hommage à Rémi Fraisse mercredi soir a rassemblé près de 300 personnes sur la place des Terreaux. Au pied de l'Hôtel de Ville, des messages ont été lus pour saluer la mémoire du militant qui a trouvé la mort ce week-end sur le chantier du barrage de Sivens dans le Tarn. Un cortège a tenté de se former pour quitter la place mais toutes les sorties étaient bloquées par des CRS. La tension est montée d'un cran lorsque des pétards ont été lancés. De nombreux manifestants pacifistes ont également quitté le rassemblement lorsqu'une banderole "Vengeance" a été sortie sur les marches de l'Hôtel de Ville.
Trains supprimés, fermetures de guichets : la Région à la rescousse des usagers de la ligne Lyon/Chambéry/Grenoble

Trains supprimés, fermetures de guichets : la Région à la rescousse des usagers de la ligne Lyon/Chambéry/Grenoble

Alors que les usagers de la SNCF ne cessent de se plaindre de trains supprimés dans la région Rhône-Alpes, Eliane Giraud interpelle la directrice régionale de la SNCF dans un courrier. La vice-présidente régionale déléguée aux transports demande à Laurence Eymieu des explications concernant les 89 suppressions de trains recensées depuis lundi en Rhône-Alpes, et notamment sur la ligne Lyon-Chambéry-Grenoble : « Outre les explications nécessaires pour chacun des incidents, je vous remercie de bien vouloir m’informer des mesures prises par la SNCF pour remédier rapidement à la situation ». Eliane Giraud regrette « une absence d’anticipation entre les services de la SNCF et ceux de la Région », entrainant « un impact direct sur les usagers ». La Région demande ainsi la « mise en place d’un dispositif d’information renforcé durant les périodes de difficultés prolongées à respecter le plan de transport contractuel ». La vice-présidente déléguée aux transports aborde également dans ce courrier la question des fermetures de guichets, et demande « de ne pas envisager » ce projet sur l’année 2015. Eliane Giraud dit « craindre une volonté de la SNCF de faire des économies au détriment des usagers, et en contradiction des engagements contractuels de la SNCF avec la Région ».
Un ancien joueur de l’OL devant les Assises pour l’enlèvement de Fabrice Fiorèse ?

Un ancien joueur de l’OL devant les Assises pour l’enlèvement de Fabrice Fiorèse ?

Le parquet de Chambéry a demandé jeudi le renvoi aux assises des ravisseurs présumés de Fabrice Fiorèse. En septembre 2012, l’ancien joueur de l’OL avait été braqué à son domicile de Salins-les-Thermes en Savoie, puis enlevé par trois hommes armés sous les yeux de son épouse. Son ex-coéquipier à l’OL, Ghuislain Anselmini, est soupçonné d’être le commanditaire du rapt. L’ancien footballeur fait partie des six personnes qui pourraient être jugées devant la Cour d’Assises de Savoie. Un couple également soupçonné d’être impliqué dans cette affaire pourrait bénéficier d’un non-lieu. L’une des deux personnes était incarcérée au moment des faits. Pour rappel, une série d’investigations avait permis d’identifier et d’interpeller trois ravisseurs en mars 2013. Âgés d’une vingtaine d’années et habitant l’agglomération lyonnaise, ils étaient connus des services de police. Face au mutisme des suspects, les enquêteurs avaient alors procédé à des écoutes téléphoniques qui avaient mis au jour l’implication de Ghislain Anselmini. Mis en examen en mai 2013 pour « enlèvement et séquestration » et « association de malfaiteurs », il est soupçonné d’avoir renseigné les ravisseurs sur la présence de 500 000 € en liquide chez Fabrice Fiorèse. Une somme qu’un avocat lyonnais avait à l’époque identifiée comme provenant d’une commission occulte touchée en Suisse par Fabrice Fiorèse sur la vente de sa résidence principale à Saint-Tropez pour 1,5 million d’euros. L’avocat de l’ex-joueur, Me Michel Jugnet, avait alors dénoncé des « affirmations diffamatoires » tandis que Fabrice Fiorèse affirmait s’être fait voler par ses agresseurs 50 000 euros en espèces provenant de la vente de ses meubles.
Fin de l'épisode de pollution à Lyon

Fin de l'épisode de pollution à Lyon

On respire mieux à Lyon. L’épisode de pollution aux particules fines, qui avait débuté mardi dans le bassin lyonnais, est maintenant terminé. Les concentrations de particule restent toutefois très proches du seuil d’information, sans toutefois le dépasser. Le dispositif Air Rhône-Alpes fera un nouveau point vendredi.
Confluence : Suite Blanco a trouvé son remplaçant !

Confluence : Suite Blanco a trouvé son remplaçant !

Fermé en août 2013, Suite Blanco n'avait jamais trouvé de successeur dans le pôle de commerces et de loisirs Confluence. C'est désormais chose faite, le multistore Beaumanoir ouvrira ce vendredi à la place de l'enseigne espagnole. Cette enseigne qui regroupe les marques Cache Cache, Bonobo, Patrice Bréal et Flormar s'étendra sur 870 mètres. Ce n'est que le 3e multistore Beaumanoir de France, après ceux de Rennes et de Dinan.
Une chasse aux clowns lancée sur les réseaux sociaux à l’Arbresle

Une chasse aux clowns lancée sur les réseaux sociaux à l’Arbresle

Plusieurs individus déguisés en clowns auraient été aperçus dans la commune du Rhône. Un témoignage anonyme a déclaré que plusieurs clowns malveillants cherchaient à effrayer les passants. Pour contrer ce phénomène, plusieurs habitants de l’Arbresle se sont mobilisés, en créant notamment un groupe facebook dédié à la « chasse aux clowns ». Selon la police, une opération anti-clowns pourrait être menée vendredi soir, soit la nuit d’Halloween. Pourtant les forces de l’ordre ne prévoient pas d’effectifs supplémentaires. Par ailleurs, les gendarmes du Pays de L’Arbresle n’ont reçu aucune plainte concernant la présence de clowns agressifs.
L’exposition Gone Underground s’affiche dans le métro lyonnais

L’exposition Gone Underground s’affiche dans le métro lyonnais

A partir de ce jeudi et jusqu’au 30 novembre prochain, l’artiste François Sola présente son exposition baptisée « Gone Underground » dans plusieurs stations du métro de Lyon. Au total, 21 clichés décorent le couloir qui mène à la station Part-Dieu. De quoi distraire les milliers de passagers qui transitent chaque jour. Les clichés sont associés au nom des stations, ainsi on retrouvera une photo de King Kong à l’arrêt Gratte-Ciel ou encore une décoration de cour royale à Bellecour. Et puis un hommage est rendu à la ville de Lyon avec des photographies rappelant la gastronomie, le quartier de la Croix-Rousse, les équipes sportives lyonnaises etc http://www.gone-underground.fr/
Ampuis : un conducteur alcoolisé termine sa course sur la voie ferrée

Ampuis : un conducteur alcoolisé termine sa course sur la voie ferrée

Samedi dernier, un jeune homme de 19 ans a perdu le contrôle de son véhicule sur une route d’Ampuis. Selon le Progrès, le conducteur roulait visiblement trop vite et présentait un taux d’alcoolémie de 1,27 g par litre de sang. La voiture a terminé sa course folle sur les voies ferrées. Le conducteur n’a eu que quelques contusions malgré un vol plané et plusieurs tonneaux.
Augmentation des tarifs des TCL : Michel Havard moqué pour avoir voté contre

Augmentation des tarifs des TCL : Michel Havard moqué pour avoir voté contre

Ce jeudi après-midi, le comité syndical du Sytral votait une augmentation de 4,8% des tarifs TCL pour l'année 2015. Une nouvelle grille adoptée malgré l'abstention des élus de droite, d'un UDI, d'une communiste et de deux élus EELV. Un seul élu a voté contre, il s'agit de Michel Havard. L'ancien député UMP a regretté que cette hausse vienne s'ajouter à toutes celles déjà votées par les collectivités tandis que les salaires des Lyonnais n'augmentaient pas. Chahuté par un Jérôme Sturla (PS) atterré tout au long de la séance, moqué par Michèle Vullien (UDI) qui évoquait malicieusement que ceux qui ne votaient pas pour "n'avaient pas réfléchi", Michel Havard a enfin étonné le président du Sytral Bernard Rivalta en maintenant son vote négatif. "Et bien on ne fera pas ton métro à Saint-Paul !", a glissé le facétieux Rivalta, faisant allusion à la promesse de campagne aux municipales de Michel Havard. Ce dernier répliqua du tac-au-tac : "Je m'en fiche, je le ferai tout seul !". Ce qui provoqua finalement l'hilarité des élus.
Les voitures d’Omar Bongo et Leopold III vendues prochainement à Lyon

Les voitures d’Omar Bongo et Leopold III vendues prochainement à Lyon

Les amateurs de voitures anciennes frétillent déjà d’impatience. Pour sa 36e édition, le salon Epoqu’Auto va réunir le week-end prochain près de 50 000 fondus d’autos pour admirer de nombreuses voitures exposées pendant trois jours à Eurexpo. Mais c’est la traditionnelle vente aux enchères qui va attirer tous les regards cette année, puisque deux voitures ayant appartenu à des chefs d’Etat seront vendues. Il s’agit d’abord d’une Aston Martin Lagonda de 1985 du président gabonais Omar Bongo. Une auto aux poignées en or massif ! La Cadillac Eldorado du Roi des Belges, Leopold III sera également mise à prix. En tout 242 lots seront à débattre lors de cette vente aux enchères le dimanche 9 novembre au parc des Expositions de Lyon.
Bons Plans
Météo
Vendredi 31 Octobre 2014
St Quentin

Matin

Aprés-midi