Infos Lyon

L’OL contre le FC Séville, et avec Gourcuff !

Yoann Gourcuff aura "un peu de temps de jeu" ce mercredi soir au stade de Gerland contre le FC Séville. Ce sera la première apparition du Breton cette saison sous le maillot lyonnais. Depuis la reprise de l'entraînement, Gourcuff qui n'a participé qu'à la moitié des 61 matches de la saison passée, n'avait suivi qu'un programme adapté en raison de douleurs ressentis sur une cheville meurtrie par un contact avec le Stéphanois Renaud Cohade lors du dernier derby OL-ASSE du 31 mars. En revanche, Mouhamadou Dabo, sorti sur blessure samedi contre le Chakhtar Donetsk à Annecy est forfait pour une blessure à un genou. Avec Gueida Fofana qui est absent pour six mois, il sera le seul absent du groupe. Pour Hubert Fournier, ce match permettra d'affiner un peu plus la configuration d'une équipe type une semaine avant l'entrée de l'OL en Europa ligue pour le 3e tour préliminaire. Le onze de départ donnera d'ailleurs des indications sur le onze pour lequel Fournier entend s'appuyer sur les premières rencontres officielles. Ce onze devrait d'ailleurs durer un peu plus d'une heure dans cette rencontre face au FC Séville dernier vainqueur de la Ligue Europa. "J'attends une certaine confirmation de ce qui a été montré sur les deux dernières rencontres (contre Donetsk et le FC Copenhague). Afficher un peu plus de constance sur l'ensemble du match. Nous avons livré une bonne première période contre le Shakhtar. Après l'heure de jeu cela avait baissé d'intensité car les deux équipes ont opéré beaucoup de changements. Il faudra tenir un peu plus longtemps au niveau de l'intensité", commente Hubert Fournier. Début de la rencontre face au FC Séville à 21h.

Cancers suspects à l'INSA de Lyon : "une ambiance de travail atomisée"

L'affaire révélée par Pièces et main d'oeuvre est en train de faire grand bruit. En onze ans, neuf cas de cancers et de tumeurs ont été diagnostiqués à de jeunes chercheurs travaillant au sein d'un laboratoire de recherche (MATEIS) rattaché à l'Institut national des sciences appliquées de Lyon (INSA). Et le collectif opposé à la recherche scientifique annonce, après avoir mis la main sur la fameuse note de service dévoilant l'affaire, avoir pu s'entretenir avec des membres du personnel de l'INSA. "Dans les 21 laboratoires de l’institut, on nous décrit une ambiance de travail "atomisée", où chacun travaille sur sa "brique de recherche" dans son bureau, jalousant les publications des collègues. On ne se parle pas. Ceux du CNRS mangent dans leur cantine à part. (...) Depuis que la vérité a éclaté à l’INSA, nulle assemblée générale, nul mouvement de protestation, nulle affiche, nul tract, n’a dénoncé cette hécatombe. Au contraire, certains ont profité du désistement des rares craintifs pour prendre leurs créneaux d’utilisation des microscopes au sous-sol – avant l’interdiction d’accès finalement décidée par la direction". Pièces et main d'oeuvre dénonce enfin "l’aliénation et la soumission de ceux qui, après des années d’études, se croient l’élite et placent leur ambition au-dessus de leur vie. Et qui, selon nos témoins, ressassent le mantra de leur ministre Geneviève Fioraso : "Si ce n’est pas nous, ce sont les Américains et les Chinois qui le feront"." De son côté, le laboratoire reconnaît que "des questions se sont posées" sur un possible "lien de cause à effet entre ces cas de cancers et la fréquentation des installations de microscopie électronique du CLYM en dépit du fait que certaines personnes n'aient jamais utilisé ces équipements". Dans l'attente des résultats des enquêtes environnementales attendus début septembre, l'INSA a demandé à ses agents "de ne plus manipuler sur la plateforme au nom du principe de précaution".

Conflit israélo-palestinien : la mise au point des responsables musulmans de Rhône-Alpes

Si les différents leaders religieux tentent de faire bonne figure pour que le conflit israélo-palestinien ne s'exporte pas en France, les petites piques lancées ont eu raison de la patience des responsables musulmans lyonnais, rhodaniens et rhônalpins. Ces derniers ont envoyé un communiqué commun mardi soir, signé par Kamel Kabtane, le recteur de la Grande Mosquée de Lyon, Azeddine Gaci, recteur de la Mosquée Othmane, Benaissa Chana, vice-président du CRCM et Laid Abdelkader Bendidi, président du CRCM Rhône-Alpes. "Nous condamnons les personnes très minoritaires, qui, sous prétexte de défendre la cause palestinienne, s'infiltrent dans des manifestations aux objectifs pacifiques, pour s'attaquer à des citoyens ou à leurs lieux de culte, qu'ils soient chrétiens, juifs ou musulmans. (...) Nous rappelons aussi aux responsables de la communauté juive qu'ils doivent au delà des passions et des sentiments légitimes qu'ils nourrissent à l'égard d'Israël, comprendre que nous aussi, nous ne puissions rester insensibles à ces enfants, à ces femmes, et à ces hommes palestiniens qui meurent chaque jour sous les déluges des bombes. (...) Nous nous tenons aux côtés de la Grande Mosquée de Lyon, pour témoigner notre solidarité et notre soutien face aux assertions injustes dont est l'objet son recteur de la part du CRIF Rhône-Alpes", indique le communiqué, faisant allusion à la lettre commune de Nicole Bornstein, président du CRIF Rhône-Alpes et d'Alain Sebban, président du Consistoire régional, qui reprochait à Kamel Kabtane "d'importer le conflit" en France. Pour conclure, les quatre leaders musulmans proposent "à nos concitoyens juifs de France de réfléchir ensemble aux meilleurs moyens pour résister dans le cadre des lois de notre République face aux tenants de l'islamophobie et de l'antisémitisme en France et dans le monde. Cela nous grandirait !".

Décines : une bijouterie braquée, les malfaiteurs en fuite

Il s’agit du quatrième braquage en moins de trois ans pour cette bijouterie « Brun-Chevalier » située à Décines. Le braquage s’est déroulé mardi soir à l’heure de la fermeture rapporte Le Progrès. Deux hommes cagoulés ont menacé la gérante avec des armes de poing et se sont fait remettre la caisse. Ils ont ensuite pris la fuite et sont activement recherchés par les services de police. Pour l’instant on ne connaît pas encore le montant du butin. L’enquête a été confiée à la DIPJ.

OL : Gerland a connu une affluence record la saison passée

Dans plus d'un an l’Olympique lyonnais évoluera dans son nouveau stade des Lumières à Décines. Mais avant de changer d’ambiance, l’OL joue ce mercredi soir son 1er match de la saison 2014-2015 à Gerland face au FC Séville. Avant cette rencontre amicale, le club de Jean-Michel Aulas a annoncé chiffre à l’appui un record d’affluence au stade de Gerland pour la saison passée et a tenu a remercier le public lyonnais : « L’Olympique Lyonnais remercie les 1 016 564 spectateurs qui se sont rendus au Stade de Gerland lors de la saison 2013-2014 pour assister à l’une des 33 rencontres à domicile de l’équipe professionnelle masculine. Les enjeux sportifs, les affiches et l’ambiance présente tout au long de la saison ont même permis d’atteindre, sur les 10 derniers matchs en Ligue 1, la moyenne de 36 125 spectateurs et un taux de remplissage supérieur à 95% (capacité du Stade de Gerland, hors secteur visiteur : 37 061 places).» La ferveur autour de l’OL n’a pas cessé d’augmenter même si les résultats étaient moins bons que par le passé. Le précédent record datait de la saison 2006-2007 avec 1 012 165 spectateurs qui s’étaient rendus au stade de Gerland.

Elle vole pour près de 4000 euros dans les boutiques de la Part-Dieu

Une Lyonnaise d’une cinquantaine d’années a été interpellée la semaine dernière au centre commercial de la Part-Dieu. Et pour cause, elle aurait volé des objets dans une trentaine de boutiques pour un préjudice estimé à 4000 euros. La suspecte se rendait dans des magasins et oubliait de passer à la caisse. Son manège a pris fin la semaine dernière alors qu’elle venait de dérober un produit de soins capillaire, elle était revenue le lendemain dans la même boutique mais a été reconnue par l’une des caissières. Elle a ensuite été arrêtée par la police. Lors de la perquisition à son domicile, près de 150 objets ont été retrouvés, notamment des bijoux ou encore des parfums. Connue des services de police pour des actes similaires, elle a reconnu une partie des faits et sera présentée à la justice prochainement.

Métro C : une panne d’alimentation a interrompu la ligne ce mardi

La ligne C du métro qui relie les stations Hôtel de Ville Louis Pradel à Cuire a été interrompue partiellement ce mardi matin entre Hénon et Cuire pendant environ 1h30. Des bus relais ont été mis en place pour permettre la liaison des passagers entre les deux stations. Une rupture d’alimentation est à l’origine de la panne qui a nécessité l’intervention des services chargés de l’électricité et des lignes aériennes.

Caluire : plusieurs hommes arrêtés après avoir agressé des policiers

Quatre individus âgés de 32, 31 et 23 ans ont été interpellés ce mardi à Caluire. Ils s’en étaient pris à une équipe de policiers en les insultant et les agressant avant de se rebeller lors de leur interpellation. Deux fonctionnaires blessés font l’objet de 3 jours d’ITT chacun. L’enquête est en cours.

Vaux-en-Velin : un homme prend la fuite en perdant ses papiers d’identité

Un jeune homme de 19 ans a été interpellé ce lundi vers 20h40 après s’être présenté au commissariat. Plus tôt dans la journée il avait percuté volontairement une voiture de la BAC alors qu’il circulait en scooter. Après avoir provoqué les agents, l’individu a chuté de son deux-roues avant de prendre la fuite à pied. Dans sa course, l’homme a égaré sa sacoche contenant ses papiers d’identité. Les policiers ont ainsi pu rapidement retrouver le suspect. De plus l’enquête a montré qu’il n’était pas titulaire du permis de conduire. Il sera présenté au parquet ce mercredi.

Meyzieu : à 19 ans, il agresse violemment sa compagne

Un homme de 19 ans a été interpellé ce mardi avenue du Carreau à Meyzieu après une altercation avec sa compagne. La jeune femme également âgée de 19 ans fait l’objet de 8 jours d’ITT après avoir subi les violences de son concubin. Une enquête est en cours par le commissariat local.

Ivre, il agresse sa femme enceinte

Un homme de 41 ans a été interpellé ce mardi vers 9h30 à son domicile de Meyzieu. Il est accusé d’avoir frappé son épouse âgée de 35 ans et enceinte de 4 mois. La femme a fait l’objet de 7 jours d’ITT. L’individu était visiblement sous l’emprise de l’alcool au moment des faits. Il sera présenté au parquet ce mercredi.

Une nouvelle manifestation de soutien au peuple palestinien ce mercredi à Lyon

Plusieurs rassemblements pro-palestiniens auront lieu ce mercredi dans plusieurs villes de France dont Lyon, Paris, Lille ou encore Dijon. Dans la capitale des Gaules, la manifestation se tiendra à 18h place des Terreaux. L’arrêt des bombes à Gaza a déjà rassemblé samedi, et dans le calme 4000 personnes sur la place Bellecour. "Avec la caution de notre gouvernement, de l'Europe, des États Unis bien entendu, et aussi du Général Al-Sissi, l'armée israélienne massacre en toute impunité une population coincée sur son étroite bande de terre par un blocus", assure le collectif 69 Palestine dans un communiqué. Au quinzième jour du conflit, les opérations israéliennes ont fait 583 morts et 3640 blessés palestiniens ; côté israélien, 27 soldats sont morts. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, et le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, était ce mardi au Caire pour tenter d'arracher un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas.
Bons Plans
Météo
Mercredi 23 Juillet 2014
Ste Brigitte

Matin

Aprés-midi