Infos Lyon
L’OL en panne à Bastia (0-0)

L’OL en panne à Bastia (0-0)

Match difficile ce samedi pour l’OL qui repart de Bastia avec un match nul (0-0) à l’occasion de la 14e journée de Ligue 1. Un match tout d’abord marqué par une grosse surprise avec le forfait de dernière minute de Yoann Gourcuff, qui devait normalement faire son retour ce samedi après une blessure aux adducteurs. Si la possession de balle est clairement pour les Lyonnais au cours de la première période, ces derniers n’arrivent pas à se procurer d’occasions en raison principalement d’un manque de précision. L’Olympique Lyonnais n’a pas cadré de tir au cours de ces 45 minutes ; une chose inhabituelle pour l’OL considéré comme l’une des meilleures équipes de Ligue 1. Malgré un jeu plus dangereux en seconde période et plusieurs occasions, les hommes d’Hubert Fournier ne parviendront pas à poursuivre leur série de victoires. Les joueurs de la capitale des Gaules restent sur la troisième marche de Ligue 1 avant les autres rencontres de ce samedi soir. La forme du moment sera-t-elle de nouveau au rendez-vous lors du derby à Saint-Etienne ? Réponse dimanche prochain.
OL : une série à reprendre

OL : une série à reprendre

A Bastia, ce samedi (17h), l'OL tentera de reprendre sa bonne dynamique engagée début septembre avec une série de neuf matches sans défaite dont cinq victoires consécutives. L'Olympique Lyonnais qui n'a gagné qu'une fois à l'extérieur, à Nice (3-1), le 1er novembre, sera opposé à un adversaire corse traditionnellement difficile à manœuvrer chez lui et qui est en quête de renaissance après un mauvais début de saison, la mise à l'écart de son entraîneur Claude Makélélé et son remplacement par Ghislain Printant qui s'occupait du centre de formation. Printant était supposé n'assurer qu'un intérim qui pourrait se prolonger, peut-être jusqu'à la trêve hivernale afin que le Sporting prenne le temps de trouver le technicien qui lui convient après le refus de plusieurs personnes expérimentées dont l'emblématique Frédéric Antonetti. L'OL pour sa part va devoir relancer la machine. Lors de la dernière trêve internationale, les Lyonnais avaient su prendre le meilleur de Montpellier (5-1) à l'occasion d'un match inversé à Gerland en raison des crues qui ont dévasté le stade de la Mosson. Chaque coupure internationale demeure un casse tête pour les entraîneurs de l'OL et Fournier ne fait pas exception. Plusieurs joueurs retenus en équipes nationales ne sont pas aux entraînements et certains, comme les Africains ne rentrent que le vendredi pour l'ultime séance. Cela ne facilite pas le travail tactique et peut mettre à mal les bonnes dynamiques qui se sont mises en place. Toutefois, les bons résultats aidant, tout ce monde peut aussi être très heureux de se retrouver pour reprendre quelque chose qui est tout de même plaisant. L'OL est 3e et lutte désormais pour le haut du tableau quand fin août, il était collé au 17e rang. "Il y a un risque avec cette coupure qui peut être un inconvénient dans une période aussi favorable. Pour garder la dynamique, cela passe par l'exigence, la volonté de continuer ce que l'on a bien fait en sachant que toute série doit s'arrêter un jour. Il faut vite retrouver un projet collectif. On souhaite la prolonger le plus longtemps possible. S'il y a un peu de relâchement, il y aura une déconvenue au bout", dit Hubert Fournier. Celui-ci a donné comme un avertissement la performance affiché contre Guingamp il y a deux semaines. Les Lyonnais avaient brillé durant la première demi-heure avant d'arrêter de jouer et de se mettre en danger vis-à-vis d'un retour de l'En-Avant qui aurait mérité d'égaliser à 2-2 avant de céder sur la fin sur un contre de Fekir. Outre le match à Bastia, l'OL aborde un troisième bloc de compétition difficile avec notamment l'entrée en coupe de la Ligue par un choc contre Monaco le 17 décembre à Gerland. En championnat, les Lyonnais affronteront Saint-Etienne, le 30 novembre à Geoffroy-Guichard mais aussi Bordeaux au stade Chaban-Delmas, le 21 décembre. Il faudra aussi bien négocier des rencontres face à des équipes de moindre niveau comme Reims et Caen à Gerland et l'ETG à Annecy. "Ce troisième bloc est peut-être le plus périlleux avec trois déplacements", prévient Fournier. "Il sera parlant de notre potentiel futur. L'objectif initial est d'être européen. C'est en étant dans la bataille pour les premières places fin mars que cela peut nous aider car c'est là que tout se jouera. Pour l'heure, tout autre discours (notamment sur les chances de jouer le titre) est de la spéculation", souligne le coach.
Gérard Collomb veut une primaire à gauche pour 2017

Gérard Collomb veut une primaire à gauche pour 2017 "quoi qu’il arrive"

Alors que les déclarations se multiplient concernant la tenue ou non d’une primaire à gauche en vue de l’élection présidentielle de 2017, le sénateur-maire de Lyon a donné son opinion ce samedi dans une interview au Figaro. "Il faut une primaire. Quoi qu'il arrive. Pas simplement au sein du seul Parti socialiste mais avec tous ceux qui veulent former une prochaine majorité présidentielle. (...) Si l'élection avait lieu dimanche, avec des résultats aussi difficiles et inquiétants sur le plan économique, qu'il s'agisse de l'emploi ou de la croissance, François Hollande ne serait pas en capacité de se présenter devant les Français. Mais les élections ont lieu dans deux ans et la situation peut évoluer favorablement …", a notamment déclaré Gérard Collomb. Ce dernier a également évoqué la possibilité que François Hollande soit le seul candidat à cette primaire si la situation était favorable pour lui. "Il peut très bien s'agir d'une primaire où il soit le seul candidat, porté par une sorte de plébiscite et suscitant un mouvement de mobilisation générale autour du président sortant", a ainsi précisé le sénateur-maire de Lyon.
Grève à la SNCF : encore quelques perturbations ce samedi dans la région

Grève à la SNCF : encore quelques perturbations ce samedi dans la région

Le mouvement lancé vendredi par deux organisations syndicales contre la restructuration d’établissements de contrôleurs se poursuit jusqu’à dimanche matin 8h. La SNCF prévoit encore quelques perturbations ce samedi ; le trafic TER sera assuré à près de 85% dans la région Rhône-Alpes. La circulation sera normale pour le tram-train de l'Ouest lyonnais, les départements de Savoie et de Haute-Savoie et les relations TER Intercités Lyon/Dijon. Quelques perturbations sont aussi annoncées du côté des TGV : le trafic sera quasi normal entre Lyon et Paris. En revanche, il n’y aura toujours pas de desserte TGV entre Lyon et Saint-Etienne. 13 allers-retours entre Lyon et Paris sont annoncés sur les 14 habituels ainsi que 34 des 38 relations province/province via Lyon. Tout billet de grandes lignes pour un train annulé sera valable pendant la période à bord de tout train circulant ce jour là sur la relation considérée. Les clients préférant annuler un voyage comportant une réservation pour un train de la période concernée pourront le faire sans frais au guichet, quel que soit le tarif. Plus d’informations sur le www.sncf.com
Pro A : l’ASVEL parvient à dominer Pau (78-67)

Pro A : l’ASVEL parvient à dominer Pau (78-67)

Troisième victoire consécutive pour les Villeurbannais ce samedi après-midi à l’occasion de la 9e journée de Pro A. L’ASVEL a en effet battu l’équipe de Pau-Lacq-Orthez sur le score de 78 à 67 ; Edwin Jackson a notamment marqué 23 points au cours de la rencontre. Ce succès confirme la forme reprise par les joueurs depuis l’éviction de Pierre Vincent suite aux mauvais résultats. L’ASVEL devra faire aussi bien dès ce mercredi avec la 7e journée d’Eurocup et un déplacement à Dijon.
Villeurbanne : à 11 ans, ils agressent une femme en fauteuil roulant

Villeurbanne : à 11 ans, ils agressent une femme en fauteuil roulant

La victime de cette agression est une femme de 59 ans se déplaçant en fauteuil roulant. Alors qu’elle se rendait vendredi matin à la clinique du Tonkin à Villeurbanne, la quinquagénaire a été prise à partie par deux jeunes qui ont tenté en vain de lui voler son sac qu’elle portait en bandoulière. La police est rapidement intervenue pour interpeller les deux agresseurs qui n’avaient que 11 ans et qui étaient connus pour des problèmes de comportement dans leur établissement scolaire, rapporte le Progrès. Au cours de leur audition, ils ont affirmé qu’un autre jeune garçon de 12 ans les avait obligés à lui donner de l’argent. Ce dernier a également été entendu par la brigade criminelle de la Sûreté.
Fin de l’épisode de pollution sur l’agglomération lyonnaise

Fin de l’épisode de pollution sur l’agglomération lyonnaise

Il n’aura pas duré très longtemps ; l’épisode de pollution qui avait débuté vendredi sur le bassin lyonnais a pris fin ce samedi avec la levée du niveau d’information. Les concentrations de poussières ont en effet baissé de façon significative la nuit dernière grâce à un meilleur brassage atmosphérique. On devrait donc mieux respirer ce week-end à Lyon et dans ses alentours.
Rhône : retrouvé par une équipe cynophile après avoir absorbé des médicaments

Rhône : retrouvé par une équipe cynophile après avoir absorbé des médicaments

Les proches de cet homme de 50 ans étaient très inquiets après sa disparition vendredi après-midi. Ce dernier avait en effet absorbé des médicaments probablement afin de mettre fin à ses jours. Les secours ont alors été mobilisés ; pompiers et gendarmes ont notamment lancé des recherches au hameau de Varennes à Quincieux où l’homme avait l’habitude de se rendre. C’est finalement un chien de l’équipe cynophile qui a permis de le localiser vivant. Il a été transporté à l’hôpital.
Le LHC affronte Chamonix ce samedi soir

Le LHC affronte Chamonix ce samedi soir

Match important pour le Lyon Hockey Club ce samedi qui se déplace à Chamonix pour cette nouvelle journée de championnat. Alors que le club lyonnais pointe à la 8e place du classement général, il faudra s’attaquer pour ce match à une équipe actuellement sur la deuxième marche du podium de Ligue Magnus. Coup d’envoi à 20h30.
L’ASVEL en déplacement à Pau ce samedi

L’ASVEL en déplacement à Pau ce samedi

A l’occasion de la 9e journée de Pro A, les Villeurbannais effectuent ce samedi après-midi un déplacement afin d’affronter l’équipe de Pau-Orthez. Après deux rencontres remportées ces derniers jours, l’une en championnat contre Boulogne-sur-Mer (99-90) l’autre en Eurocup face à Quakenbrück (84-83), l’ASVEL veut montrer que les mauvais jours ne sont plus là. Le match contre Pau sera également placé sous le signe de l’expérimentation puisque la chaîne Canal + qui diffuse la rencontre a annoncé que deux joueurs dont Edwin Jackson allaient être équipés de micros qui enregistrera les échanges et les commentaires sur la touche et pendant les phases de jeu. Coup d’envoi à 15h.
L’ASUL Lyon Volley bat Nantes (3-1)

L’ASUL Lyon Volley bat Nantes (3-1)

Dans le cadre de la 7e journée de Ligue A, les Lyonnais ont obtenu une belle victoire vendredi soir contre Nantes au Petit Palais des Sports de Gerland. Score final : 3 sets à 1 (25-17/20-25/25-17/25-15). Ce succès à domicile permet à l’ASUL Lyon Volley d’occuper la 9e place du classement général et de surtout s’éloigner de la zone rouge du tableau. Vendredi prochain, le club lyonnais sera en déplacement à Ajaccio.
Grand Lyon : 11% de bouchons en plus sur les routes !

Grand Lyon : 11% de bouchons en plus sur les routes !

Alors qu’un automobiliste perd en moyenne 35h dans les bouchons en France, une étude montre que les routes du Grand Lyon ont connu 11% d’encombrement en plus en 2013. C’est le réseau Coraly, chargé de la coordination et de la régulation du trafic sur les 230 km d’autoroutes et de voies rapides de l’agglomération lyonnaise, qui vient de rassembler toutes les données « trafic » du Grand Lyon en 2013. On apprend par exemple que le trafic a augmenté de 0,1% en un an. La partie Nord du réseau est particulièrement concernée, avec une hausse de 10% de fréquentation, notamment l’A46 Nord. Le périph’ Nord concentre à lui tout seul plus de 8300 véhicules en plus par jour. A contrario, la partie Sud du réseau a vu son trafic baisser. L’A7 a perdu par exemple jusqu’à 3000 véhicules quotidien, mais reste tout de même l’axe le plus emprunté quotidiennement. A noter qu’il vaut mieux prendre la route un mercredi, jour où le trafic baisse de 20%. En revanche, la journée du jeudi est à éviter, avec 35% de bouchons en plus. Car chaque jour, une centaine d’événements impactant le trafic est recensée dans le Grand Lyon. Cela concerne essentiellement les ralentissements, mais aussi les obstacles sur la chaussée, les véhicules en panne ou encore les accidents. Toujours selon Coraly, c’est lors du mois de que les automobilistes ont été le plus souvent coincés dans un bouchon. Quant à la journée la plus chargée, c’était le vendredi 2 août 2013, veille de journée classée noire par Bison Futé.
Météo
Dimanche 23 Novembre 2014
St Clément

Matin

Aprés-midi