OM-OL : le braquage n'a pas eu lieu (2-1) - VIDEO

OM-OL : le braquage n'a pas eu lieu (2-1) - VIDEO

Le match de dimanche soir sentait le souffre


Les OM-OL, ce sont toujours des rencontres animées. Sans oublier le retour de Rudi Garcia à Marseille, et les 120 ans du club phocéen. Avant même le coup d’envoi, le bus lyonnais était caillassé à son arrivée au Vélodrome.

La rencontre débutait avec du rythme, y compris pour l’OL malgré l’absence de Memphis Depay. Mais à la 11e minute, Thiago Mendes commettait une faute dans la surface en touchant le ballon de la main, et offrait un penalty bête aux Marseillais. Et Dimitri Payet, malgré une attente de 5 minutes due à une altercation puis à des lasers dirigés contre Anthony Lopes, ouvrait le score (1-0).

Asphyxié par ce but, l’OL peinait à relever la tête. Tandis que Marseille poussait, jusqu’à enfoncer le clou à la 38e minute. Dimitri Payet, encore lui, marquait d’une lourde frappe à ras-de-terre (2-0).

Après avoir perdu Houssem Aouar sur blessure en seconde période, l’OL reprenait espoir dans un stade à l’air troublé par les fumigènes. Sur un centre travaillé de Bertrand Traoré, Moussa Dembélé marquait d’une tête peu académique à la 59e minute (2-1).

Déjà fautif sur le but, le défenseur Alvaro Gonzalez craquait sur une échappée du même Dembélé quelques minutes plus tard et était expulsé pour l’avoir crocheté alors qu’il allait se présenter pour un duel avec Steve Mandanda.

A 11 contre 10, Lyon poussait mais jamais ne faisait la différence pour égaliser. Cet Olympico se terminait donc sur une défaite.Rudi Garcia et ses joueurs peuvent s’en vouloir. Ils ont la trêve internationale pour en faire le deuil.