Enfant décédé après avoir mangé des crêpes : la maitresse jugée ce mardi pour homicide involontaire

Enfant décédé après avoir mangé des crêpes : la maitresse jugée ce mardi pour homicide involontaire

Deux ans après la mort du petit Jahden, sa maitresse est jugée ce mardi devant le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône.

L'institutrice du petit garçon de six ans, décédé le 29 mars 2018 après avoir ingéré des crêpes à l’école alors qu’il était allergique au lactose, comparait pour homicide involontaire par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence.

L'enseignante officiait alors à l'école Fernand-Gayot de Limas. Lors du carnaval de l’école maternelle, elle avait, à la demande de l’enfant, donné des crêpes à Jahden après l’avoir toutefois questionné sur son allergie dont elle avait connaissance. Mais le petit garçon avait rétorqué qu’il en mangeait chez lui. Ce que la maîtresse ignorait alors, c’est qu’effectivement la mère de Jahden en cuisinait mais avec de l’eau à la place du lait.

L’enfant originaire de la Réunion avait été victime d’un arrêt cardiaque sur le chemin de sa maison alors qu’il était raccompagné par sa mère.

Suspendue pendant six mois après le drame, la maitresse risque trois ans de prison et 45 000 euros d'amende.

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *