Saracens-LOU : une lourde défaite pour des Lyonnais sur courant alternatif

Saracens-LOU : une lourde défaite pour des Lyonnais sur courant alternatif

Quand on dispute un match de Champions Cup à Londres face aux Saracens, on ne peut pas se permettre d’être à côté de la plaque une seule seconde.


C’est pourtant ce qui est arrivé au LOU ce samedi soir. Du moins, en première mi-temps. Ce fut une avalanche d’essais pour les Anglais. A tel point que le score final est presque flatteur pour les hommes de Xavier Garbajosa.

Le déluge des Saracens a débuté dès la 11e minute, avec un essai d’Alex Lozowkski. Il était imité cinq minutes plus tard par Elliot Daly, qui récidivait avec un deuxième essai personnel dans la foulée, puis un troisième. Le tout en moins de 10 minutes.

La réponse lyonnaise intervenait à la 27e minute. Josiah Maraku cassait un plaquage puis filait aplatir le ballon derrière la ligne. Son essai était transformé par Fletcher Smith.

Mais les Saracens entendaient filer aux vestiaires avec un avantage plus important. A la 33e, Marco Riccioni marquait le cinquième essai anglais. Puis Andrew Christie faisait de même à la 36e.

Juste avant la mi-temps, Ethan Dumortier réduisait l’écart avec le 2e essai lyonnais.

Score temporaire et épatant de 38-14 à la pause.

Une leçon de rugby

Visiblement revigorés, les Rouge et Noir imaginaient pouvoir faire une remontada. A nouveau Ethan Dumortier inscrivait un essai à la 43e, toujours transformé par le demi d’ouverture néo-zélandais.

Les Saracens se contentaient de gérer mais ne pouvaient empêcher l’essai d’Arno Botha à la 57e minute.

La leçon de rugby se concluait juste avant le coup de sifflet par une ultime estocade britannique : Ben Earl enfonçait la ligne pour permettre ensuite à Alex Goode de conclure le score à 48-28.

Troisième victoire européenne pour les Saracens, et autant de défaite pour les Lyonnais.

Seront-ils plus inspirés vendredi au Matmut Stadium de Gerland contre les Bulls ?