Le Musée des Confluences de Lyon suspend l’arrivée d’un squelette de T-Rex

Le Musée des Confluences de Lyon suspend l’arrivée d’un squelette de T-Rex
Photo d'illustration - Radio Espace

Ce devait être l’évènement de cette fin d’année au Musée des Confluences.


Du 16 décembre 2022 au 31 décembre 2023, l’institution culturelle lyonnaise avait prévu d’accueillir en son sein le spectaculaire squelette de Ryker, un Tyrannosaurus Rex mâle, le 4e de son espèce le plus complet jamais découvert avec 73% du squelette retrouvé. Il avait même prévu de faire payer 4 euros supplémentaires aux visiteurs, et de les obliger à réserver des créneaux de 30 minutes pour s'émerveiller devant le dinosaure.

Sauf que patatras, le Musée des Confluences a décidé de suspendre cette arrivée, qui devait être la seconde fois qu’un T-Rex allait être exposé en France. C’est avec un communiqué de presse laconique voire mystérieux que l’annonce a été faite ce mercredi soir.

La suspension de la venue de Ryker à Lyon se fait "par prudence" et "dans l’attente de recherches complémentaires".

"Depuis son ouverture en décembre 2014, le musée des Confluences a toujours défendu, parmi ses priorités, la rigueur scientifique, le respect de ses publics et la qualité de ses expositions. Ce délai doit permettre au musée de s’assurer que la présentation de Ryker répond aux valeurs et à l’éthique de l’établissement, ainsi qu’à son projet scientifique et culturel", conclut le Musée des Confluences, sans s’épancher avec précision sur les problèmes soulevés par le T-Rex découvert au Montana aux Etats-Unis.