Découvrez les changements du 1er septembre à Lyon et dans le Rhône !

Découvrez les changements du 1er septembre à Lyon et dans le Rhône !
Photo d'illustration - Radio Espace

Le début du mois apporte habituellement son lot de changements.


À commencer par les véhicules trop polluants, ils ne pourront plus circuler dans le centre de Lyon dès ce jeudi, cela concerne les Vignettes Crit’Air 5 et les véhciules non classés (ZFE).

Concernant le stationnement à Lyon, si vous êtes garé en surface sur les quais de Saône, dans le quartier Saint-Jean ou à Vaise, le stationnement gratuit durant le mois d’août prend fin aujourd’hui. Plus de 38 000 places sont concernées.

Autre changement à noter : l’évolution de la prime carburant, elle passe de 18 à 30 centimes par litre, une mesure en vigueur jusqu’en novembre.

Dès ce jeudi également, Total met en place un coup de pouce de 20 centimes, valable jusqu’au 1er novembre.

Concernant les Tickets-restaurant, le plafond journalier augmente en passant de 19 à 25 euros. Il pourra désormais être utilisé pour acheter tout type de produits alimentaires, sans être consommables directement.

Les étudiants verront également leurs bourses progresser de 4%. Même revalorisation pour les pensions de retraite et la prime d’activité et les allocations familiales.

Ce mois de septembre est marqué aussi par le versement d’une prime exceptionnelle de rentrée de 100 €, + 50€ par enfant à charge. Cette aide sera versée à partir du 15 septembre, et concerne 11 millions de foyers français.

Enfin, dès ce jeudi, l'anonymat des donneurs de gamètes dans le cadre des PMA, les Procréation médicalement assistée, sera levée à la majorité des enfants nés de ces PMA.

Le dernier volet de ces changements concerne l’immobilier, avec l’application de la loi Lemoine, qui permet aux emprunteurs de résilier à tout moment un contrat d’assurance emprunteur, et de se diriger vers un autre assureur.

De plus, les emprunteurs n’ont plus l’obligation de remplir un questionnaire médical si le crédit est inférieur à 200 000 euros, le double (400 000) en couple.