Lyon - Une auxiliaire puéricultrice avoue le meurtre du bébé de 11 mois

Lyon - Une auxiliaire puéricultrice avoue le meurtre du bébé de 11 mois

La femme a avoué avoir volontairement aspergé le bébé de produit toxique


Une crèche du 3ème arrondissement au coeur d'un drame ce mercredi 22 juin lorsqu'une fillette âgée de 11 mois a perdu la vie après avoir ingéré un produit toxique. 

Alors qu'une enquête avait été lancée le jour même, une auxiliaire puéricultrice est passé aux aveux comme l'explique le procureur de Lyon, Nicolas Jacquet, dans un communiqué officiel partagé ce vendredi 24 juin : 

Elle a reconnu avoir aspergé puis fait ingérer un produit caustique au bébé de onze mois, excédée par ses pleurs. Elle est déférée par le Parquet de Lyon en vue d’être mise en examen pour homicide volontaire sur mineur. Son placement en détention provisoire a été requis. 

Si l'on en croit le témoignage de l'auxiliaire puéricultrice, elle aurait été complètement dépassée par les pleurs de la petite fille et aurait volontairement aspergé l'enfant d'un produit toxique avant de lui en faire ingérer par voie buccale. 

L'enquête se poursuit et devrait permettre d'établir les circonstances exactes de ce qui sera vraisemblablement requalifié d'homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans, et le profil psychologique de l'auxiliaire.