Ligue 1 : les Lyonnais trop impuissants pour battre Strasbourg (1-1)

Ligue 1 : les Lyonnais trop impuissants pour battre Strasbourg (1-1)
Houssem Aouar n'a pas trouvé la faille cet après-midi ( Image d'illustration / Radio Espace)

L’OL bute encore. Les Lyonnais n’ont pas pu faire mieux que match nul (1-1), ce dimanche après-midi contre Strasbourg. Deux points balayés par le vent, qui diminuent un peu plus les espoirs de podium.

Le match commençait déjà très mal pour les hommes de Rudi Garcia. Au-delà de la bourde de Fernando Marçal sur une passe en retrait pour Anthony Lopes, qui a bien failli couter un but à l’OL dès la 3e minute de jeu, Rafael sortait sur blessure à la 7e. Il était remplacé par Kenny Tete.

Dans le jeu, l’OL avait beaucoup de mal au milieu de terrain pendant le premier quart d’heure. Les Alsaciens étaient très appliqués dans leurs tâches défensives, ce qui empêchait les Lyonnais de trouver la brèche pour se présenter face à Matz Sels.

Mais les Gones ont bien fini par trouver la faille, notamment grâce à un très bon travail de Maxence Caqueret et de Maxwell Cornet. Le numéro 27 de l’OL adressait un centre parfait à Bertrand Traoré aux six mètres, qui poussait le ballon au fond des filets d’une tête plongeante, et s’offrait ainsi son premier but en championnat de la saison (1-0 à la 21e).

Ce but avait redonné beaucoup d’envie et de confiance aux Rhodaniens. De leur côté, les Strasbourgeois n’arrivaient plus à sortir de leur camp proprement. A la 31e, le Burkinabais n’était pas loin de doubler la mise d’une nouvelle tête. Malheureusement pour lui et son équipe, sa tête frôlait le poteau.

Mais encore une fois, contre le cours du jeu, les Lyonnais se faisaient punir, malgré leur domination. Kévin Zohi égalisait pour Strasbourg juste avant la pause, après validation de la VAR. L’attaquant était bien servi par Majeed Waris dans le dos de la défense lyonnaise. Il ajustait parfaitement Anthony Lopes (1-1 à la 44e).

 

L’OL a évité le pire

A la reprise, les Lyonnais pressaient haut pour essayer de gêner les Alsaciens. Malgré ça, ils ne se procuraient pas plus d’occasions franches, ce qui énervait les supporters du Groupama Stadium. Les dernières passes n’étaient pas justes, pas précises, ce qui empêchait les hommes de Rudi Garcia d’être dangereux.

Il fallait attendre la 67e minute de jeu pour revoir l’OL dangereux. Mais malheureusement pour les Gones, Maxwell Cornet ratait sa reprise, alors qu’il avait été parfaitement servi par Karl Toko-Ekambi. Quelques minutes, plus tard, c’est Kenny Tete qui tentait sa chance de la droite de la surface, servi par Maxence Caqueret, mais Matz Sels était dessus.

Malheureusement, les Lyonnais ne trouvaient pas la faille. Ce sont même les Strasbourgeois qui ont failli repartir avec les trois points de la victoire dans les derniers instants de la rencontre. Heureusement pour les locaux, Alexander Djiku ratait sa reprise de quelques centimètres.

 

A l’issue de ce match, l’OL pointe à la 10e place, avec seulement 34 points. Bien évidemment, l’ensemble des joueurs étaient très déçus : "C’est une grosse déception. On savait que Strasbourg était une équipe difficile à jouer. On a certainement manqué de mouvement et de justesse technique", a confié Maxence Caqueret en zone-mixte.

Même constat pour Anthony Lopes : "On se devait une nouvelle fois de prendre les trois points à domicile, devant notre public. On ne peut pas espérer grand-chose vu notre performance aujourd’hui. Il va falloir se serrer les coudes et avancer tous ensemble, on n’a plus le choix".

Prochain rendez-vous pour les Lyonnais, ce vendredi sur la pelouse de Metz. Les hommes de Rudi Garcia devront absolument aller chercher trois points, avant d’attaquer une série de quatre matchs cruciaux : contre la Juventus, Saint-Etienne, le PSG et Lille. La fin du mois de février s’annonce mouvementée entre Rhône et Saône.