Champions Cup : le LOU quitte l’Europe sur une défaite (24-36)

Champions Cup : le LOU quitte l’Europe sur une défaite (24-36)
Image d'illustration (Crédit photo : Radio Espace)

Les Lyonnais auront tout essayé, mais les Anglais avaient trop faim. Pour son dernier match de Champions Cup de la saison, le LOU s’est incliné 24-36 contre les Saints de Northampton ce samedi après-midi au Matmut Stadium de Gerland.

Pendant le premier quart d’heure, les Lyonnais se montraient très incisifs. Malheureusement pour eux, la défense anglaise était imperméable et bloquait toutes les offensives des Rouges et Noirs. Et il n’en n’aura pas fallu beaucoup aux Saints pour marquer. A la 20e minute de jeu, après plusieurs fautes lyonnaises, ce qui a entrainé l’exclusion temporaire de Francisco Gomez Kodela, Michael Haywood venait inscrire le premier essai de la rencontre (0-5). Dan Biggar ratait la transformation.

Mais la réaction du LOU était immédiate. Pour son retour à Gerland, après sa longue période d’indisponibilité, Félix Lambey venait égaliser cinq minutes plus tard, après une belle feinte de passe d'Hidalgo-Clyne (5-5). Jonathan Wisniewski transformait et donnait l’avantage aux Lyonnais pour la première fois de la rencontre.

Et les Lyonnais ne baissaient pas les bras. Sur une pénalité sifflée contre Northampton, Liam Gill surprenait tout le monde à la 33e. En ayant décidé de jouer rapidement, il partait tout seul aplatir le deuxième essai lyonnais de la rencontre. Jonathan Wisniewski transformait de nouveau (14-5). Le demi d’ouverture inscrivait les derniers points de la première période, juste avant le coup de sifflet de M.Jones, grâce à une pénalité obtenue par Josua Tuisova (17-5).

 

Un deuxième acte complétement fou !

Mais la pause a fait le plus grand bien aux britanniques, qui eux jouaient encore leur qualification ce samedi après-midi en France. Après une seule petite minute de jeu dans le second acte, Teimana Harrisson inscrivait le deuxième essai anglais de la rencontre, après s’être échappé d’un ballon porté (17-10). Cette fois-ci, Dan Biggar transformait l’essai (17-12).

Après une énorme occasion d’essai ratée par Northampton, les Anglais repartaient tout de même du camp lyonnais avec trois points, grâce à une pénalité inscrite par Dan Biggar à la 62e (17-15). Seulement trois minutes après, les Saints venaient inscrire leur troisième essai du match par l’intermédiaire de Cobus Reinach (17-20). Essai transformé par Dan Biggar (17-22).

Mais piqués à vif, les locaux ne tardaient pas pour répondre. Après une belle course d’Ethan Dumortier, le capitaine du jour Charlie Ngatai venait se proposer avant d’éliminer deux joueurs anglais et de se précipiter pour aplatir à la 66e (22-22). En grande réussite ce samedi, Jonathan Wisniewski transformait l’essai sans problème (24-22).

Mais encore une fois, les visiteurs avaient du répondant. Ils reprenaient l’avantage à la 73e grâce à leur arrière George Furbank et Dan Biggar (24-29). Jam Fish tuait le match à la 78e avec l’aide de la transformation de Dan Biggar (24-36).

 

Après le match, Pierre Mignoni s’est montré très énervé du résultat du match : "On est déçu. C’est une déception forcément. On fait le match, notamment en première période, et on s’effondre. Je ne sais pas comment l’expliquer". Il était également déçu de certains de ses joueurs : "On joue la grande coupe d’Europe, certains ne l’ont pas encore compris. C’est comme ça, on va travailler". Du côté des joueurs on était également très déçu. "C’est aussi une déception pour nous aussi. Ce n’est pas possible de faire une première mi-temps comme ça et perdre le match. C’est un match largement à notre portée, on aurait dû le gagner. C’est impardonnable de laisser passer des matchs comme ça", a confié Félix Lambey à l’issue de la rencontre.

A l’heure de dresser le bilan de cette campagne européenne, il y a aussi des regrets. "On gagne un seul match. On perd deux fois contre Northampton, une équipe largement à notre portée. Nos meilleurs matchs sont peut-être contre le Leinster paradoxalement. On va retenir les bonnes choses qu’on a su faire", analyse Félix Lambey.

Prochain rendez-vous pour les Lyonnais dès samedi prochain contre Toulon. Dernier match avant quinze jours de trêve, qui permettront aux joueurs de Pierre Mignoni de se préparer au mieux pour les prochaines échéances.