The Voice 2021 : un candidat viré pour ses propos racistes et homophobes

The Voice 2021 : un candidat viré pour ses propos racistes et homophobes
Crédit photo - ITV Studios

Après le retour à la surface de nombreux tweets polémiques, la production de The Voice a décidé de mettre un terme à la participation de The vivi au programme

Remarqué pour son interprétation du titre Suicide Social d'Orelsan lors de son audition pour The Voice, le rappeur de 20 ans The Vivi, de son vrai nom Vincent, est au coeur d'un scandale. 

Le rappeur pour qui tous les coaches s'étaient retournés a finalement choisi de rejoindre l'équipe de Vianney. Le bonheur fut de courte durée puisqu'à peine quelques heures après la diffusion de son audition, de vieux tweets datant de 2017, écrits alors que le jeune homme était âgé de 17 ans ont ressurgi. 

Dans ces tweets très polémiques, le candidat tient des propos ouvertement racistes et homophobes déguisés sous forme de blague, parmi eux : 

"Qu'est-ce qu'un arabe sans main ? Un anti-vol "

La réaction de la production de The Voice ne s'est pas fait attendre longtemps ! Le candidat a été immédiatement viré de l'émission comme l'explique le communiqué d'ITV Studios France

Nous avons pris connaissance hier des nombreux messages postés par The Vivi il y a plusieurs années sur son compte Twitter. Nous avons été extrêmement choqués par ces tweets qui sont à l'opposé des valeurs d'inclusion et de tolérance prônées par The Voice comme en atteste la diversité des talents (...)

Mais ces messages restent incompatibles avec nos valeurs et avec sa participation au programme qui s'arrête aujourd'hui. 

 

Le jeune homme a lui aussi tenu à s'exprimer sur la situation : 

Depuis ce matin, je vois de vieux tweets qui ressortent que j'avais écrit quand j'avais 17 ans. 

En relisant ces messages, j’éprouve un sentiment de honte. Ce sont des propos de cours de récré d’un ado inconséquent qui me font froid dans le dos. Je ne pensais pas un mot de ce que j’ai écrit. 

Je demande pardon à toutes les personnes que j’ai pu offenser avec ces messages honteux.