Un an de prison ferme requis contre l'ancien ministre de la Justice Michel Mercier

Un an de prison ferme requis contre l'ancien ministre de la Justice Michel Mercier
Michel Mercier - Radio Espace

Le procès de la famille Mercier s'est terminé ce jeudi soir au tribunal judiciaire de Paris.


L'ancien président du Conseil général du Rhône et ex-ministre de la Justice Michel Mercier, sa femme Joëlle et leur fille Delphine connaitront le jugement le 26 janvier 2023.

Leurs avocats ont demandé leur relaxe ce jeudi, estimant qu'il n'y avait pas de preuve qu'ils avaient détourné des fonds publics et qu'ils s'étaient rendus coupables de prise illégale d'intérêt.

Une version à laquelle n'avait pas adhéré l'avocat général qui avait requis mercredi soir 4 ans de prison dont 3 ans avec sursis contre Michel Mercier, assortis de 50 000 euros d’amende, 10 ans d’inéligibilité et 5 ans d’interdiction d’exercice de toutes fonctions publiques.

Soupçonnées d'avoir été des employées fictives lorsqu'elles étaient ses attachées parlementaires au Sénat, sa femme Joëlle Mercier encourt jusqu’à 2 ans de prison avec sursis et 50 000 euros d’amende, et sa fille Delphine risque une peine de 18 mois avec sursis et 10 000 euros d’amende.