Villeurbanne baisse le chauffage pour lutter contre la crise de l’énergie

Villeurbanne baisse le chauffage pour lutter contre la crise de l’énergie
Photo d'illustration - Radio Espace

La municipalité a annoncé ce jeudi vouloir limiter sa consommation énergétique en baissant notamment le chauffage.


Pour lutter contre le changement climatique et la lutte contre l’énergie, la Ville de Villeurbanne a indiqué ce jeudi, des changements pour la ville. "Convaincue d’avoir un important rôle à jouer en la matière", la municipalité veut faire de la sobriété énergétique un axe majeur de son "plan de transition écologique".

Ainsi, les salles de classes, bâtiments culturels et bureaux vont être chauffés à 19 degrés tandis que les gymnases le seront à 14 degrés. Selon la Ville, cela permet de générer 7% d’économies sur la facture de chauffage. De plus, le chauffage démarrera trente minutes plus tard le matin et diminuera progressivement une heure plus tôt le soir. Les bassins et piscines vont voir leur température baisser d’un degré tandis que les édifices publics seront éteints dès 20h et l’Hôtel de Ville ne restera allumé qu’une heure de plus.

A travers ces mesures, la mairie de Villeurbanne souhaite diminuer de 10% minimum sa consommation énergétique d’ici 2024. Dans le communiqué, elle explique notamment que le chauffage représente 67% de ses dépenses. L’électricité en représente 23% et suivent l’éclairage public à 8% et les carburants à 2%. Des travaux seront également effectués sur les bâtiments les plus énergivores.

Sans changement dans les usages et sans intervention sur les installations, les dépenses 2023 pourraient s’élever à 7,5 millions d’euros, soit une augmentation de 50% par rapport à 2022.