La raffinerie de Feyzin va redémarrer ses installations après l'incident du 9 juillet

La raffinerie de Feyzin va redémarrer ses installations après l'incident du 9 juillet
Photo d'illustration - DR

TotalEnergies annonce ce mercredi le redémarrage des installations de la raffinerie de Feyzin.


Conséquence du récent incident du 9 juillet dernier, la coupure de courant matinale avait entraîné l'arrêt des unités de production puis l'utilisation des torchères qui avaient créé un très épais panache de fumée noire au-dessus de l'agglomération lyonnaise.

"Un groupe d’analyse a mené une expertise approfondie sur l’origine de la coupure d’électricité ayant entraîné l’arrêt des installations. Un court-circuit s’est produit sur un des transformateurs électriques principaux et, quasi simultanément l’alimentation électrique de la plateforme a été interrompue. L’enquête a mis en évidence une temporisation inadaptée sur deux disjoncteurs entraînant préventivement l’arrêt des installations. Un plan d’actions est mis en oeuvre permettant d’éviter que cet incident ne se reproduise", détaille TotalEnergies dans son communiqué de presse. A l'époque, ATMO n'avait décelé aucune augmentation significative des polluants mesurés, que ce soit dans les stations à proximité de Feyzin et celles sur la trajectoire du panache de fumée.

Pour que la raffinerie de Feyzin redémarre à 100%, plusieurs phases seront nécessaires et dureront jusqu'à la fin du mois de juillet. "Ces étapes successives pourront générer des émergences ponctuelles à la torche", précise l'exploitant du site et promet que les conséquences seront "différentes des torchages de l’arrêt par perte électrique du 9 juillet car il s’agit de procédure de démarrage usuelle".