Le gouvernement saisit l'inspection générale des affaires sociales après la mort d'une fillette dans une crèche à Lyon

Le gouvernement saisit l'inspection générale des affaires sociales après la mort d'une fillette dans une crèche à Lyon
Photo d'illustration - DR

Le ministre des Solidarités a annoncé ce lundi avoir saisi l'inspection générale des affaires sociales, après la mort d'une petite fille de onze mois dans une crèche à Lyon.


Cette mission sera chargée d'apporter "rapidement des éclaircissements quant aux facteurs qui, dans cette crèche, dans ce réseau, ou dans le cadre général des modes d'accueil, auraient pu concourir à l'installation de situations de danger ou de maltraitance" et doit proposer "des solutions pour y remédier", a indiqué le ministère.

Cette mission débouchera ensuite sur des évolutions réglementaires susceptibles d'être mises en œuvre à l'automne prochain.

L'annonce a été faite ce lundi par Jean-Christophe Combe, le ministre des Solidarités, lors d'une réunion avec les membres du comité Filière petite enfance.

Pour rappel, un bébé de onze mois a été retrouvé mort dans une crèche du groupe People & Baby le mois dernier dans le 3e arrondissement de Lyon. Selon les premiers éléments, une employée, excédée par les pleurs de l'enfant, aurait fait boire du Destop à la victime. Elle a depuis été interpellée et écrouée.