Une centaine d’arbres touchés par un champignon abattue au parc de Parilly

Une centaine d’arbres touchés par un champignon abattue au parc de Parilly
Photo d'illustration - DR

La totalité des tilleuls argentés de l’allée charretière du parc de Parilly de Vénissieux va être abattue durant les quinze prochains jours.


La cause ? Un affaiblissement dû aux sécheresses et aux canicules facilitant le développement d’un champignon.

Plantés il y a une soixantaine d’années, ces tilleuls sont touchés en profondeur, au niveau de leurs racines, par un champignon encore inconnu. Celui-ci provoque la casse et la chute d’arbres. Au total, huit incidents ont été recensés depuis quatre ans dont un accident touchant un enfant qui a eu lieu l’année dernière.

Suite à ce dernier évènement, une expertise faite par le cabinet Chlorophyl Assistance a permis de découvrir ce pathogène imperceptible. A noter que la mortalité des arbres est en hausse car l’alignement de tilleuls est relié par leurs racines ce qui favorise la transmission de la maladie.

Actuellement 38 tilleuls sont officiellement malades. Afin de contrer l’épidémie, les services du parc et de la Métropole de Lyon ont décidé d’abattre tous les arbres.

Après cet abattage, ce sont 250 arbres, 600 arbustes et 1 500 arbustes bas et couvre-sol qui vont être plantés en fosses continues. Avec un budget de 138 000 euros, l’objectif de ce projet est de préserver la biodiversité, notamment des polinisateurs, à toutes les strates tout en faisant perdurer ces végétaux dans le temps. Cette replantation commencera d’ici novembre prochain et se poursuivra jusqu’en janvier.

Quant aux tilleuls abattus, ils seront broyés pour servir de paillage aux nouvelles plantations.