Rénovation des serres et des jardins : 10 millions d’euros pour le Parc de la Tête d’Or

Rénovation des serres et des jardins : 10 millions d’euros pour le Parc de la Tête d’Or
Photo d'illustration - DR

Ce jeudi, le Comité d’orientation du Parc de la Tête d’Or se tenait.


Et la Ville de Lyon a décidé qu’une nouvelle Charte du site verrait le jour. La première du nom date de 1997. Vingt-cinq ans plus tard, les écologistes entendent en écrire une autre qui devra "concilier les fonctions de conservation et de préservation du patrimoine tout en tenant compte d’une fréquentation de plus de 7 millions de visiteurs".

"La Charte portera sur la gestion des paysages et du patrimoine végétal, l’accueil des usagers et des activités, et le patrimoine bâti. Elle permettra également d’adapter le patrimoine végétal du parc au changement climatique et aux futures conditions hydriques, tout en confortant son rôle de réservoir écologique et d’îlot de fraicheur essentiel pour la Ville de Lyon", promet la mairie dans un communiqué de presse.

Mais Grégory Doucet et ses équipes ne se contenteront pas d’un simple bout de papier aux grandes ambitions. Le maire a rappelé son intention de rénover plusieurs secteurs emblématiques du Parc de la Tête d’Or. La semaine dernière, il lançait un appel à projets pour rouvrir le Chalet du Parc d’ici la fin du mandat.

Cette fois, c’est l’annonce d’un investissement de 10 millions d’euros qui est fait pour rénover notamment les petites serres. Rien que pour ce chantier, ce sont 5 millions d’euros qui seront dépensés. Les petites serres (4300m2) du Jardin Botanique doivent permettre selon les Verts de "conforter le parc comme lieu de référence en matière de conservation et de sensibilisation des publics à la biodiversité". Un appel au mécénat sera réalisé. Le début des travaux est espéré pour 2024.

Au Jardin Botanique, le jardin de plein air sera également rénové. L’école de botanique et ses étangs nécessiteront une enveloppe de 600 000 euros. "Ces travaux permettront d’améliorer le parcours des visiteurs et le travail des équipes d’étudiants et chercheurs œuvrant sur le site", indique la Ville de Lyon.

Enfin, les travaux de la Ferme Lambert devront se conclure d’ici fin 2023. Le bâtiment, qui abrite les services jardins zoologique et botanique ainsi qu’un herbier, verra ses façades être restaurées pour améliorer son isolation thermique. Un million d’euros y sera consacré.

"Le Parc de la Tête d’Or est un site unique, partie intégrante de l’identité de la ville. Il était nécessaire de pouvoir relancer des travaux pour préserver ce patrimoine exceptionnel, mais aussi anticiper l’avenir avec une nouvelle charte du parc. Ces aménagements seront accompagnés d’autres investissements sur le zoo et le chalet du parc, ainsi qu’un soutien continu aux activités de médiation et de conservation", a réagi Nicolas Husson, adjoint au maire de Lyon chargé de la Nature en ville.