La Métropole de Lyon affrète un avion pour rapatrier des Ukrainiennes enceintes

La Métropole de Lyon affrète un avion pour rapatrier des Ukrainiennes enceintes
Photo d'illustration - DR

La Métropole de Lyon a annoncé ce jeudi affréter un avion pour rapatrier des femmes ukrainiennes et leurs enfants.


Cet avion partira lundi pour la Pologne, pour livrer du matériel et rapatrier des ukrainiennes, enceintes pour la plupart d'entre elles. Ces femmes ont été transférées d'Ukraine vers Cracovie en Pologne, après le bombardement de la maternité de Zythomyr où elles étaient suivies. A Lyon, ces patientes seront prises en charge à la clinique Natecia.
En tout, une vingtaine de familles seront accueillies à Lyon.

"Les services de l’État se chargeront par ailleurs d’assurer leur hébergement dans des logements mis à disposition par le Ministère des Armées sur le site Desgenettes. Cet hébergement sera géré par Alynéa et la Croix-Rouge. Les Maisons de la Métropole continueront, parallèlement, d’accompagner ces réfugiés ukrainiens dans leurs démarches", est-il précisé dans un communiqué.
 
À l’aller, l’avion, qui partira avec à son bord des équipes de la Croix-Rouge, des équipes médicales de Natecia, des bénévoles de la Protection civile 69, sera chargé de plus de 3 tonnes de matériel médical, de secours et d’hygiène rassemblées par la Protection civile. Du matériel qui sera distribué sur place aux réfugiés ukrainiens en Pologne, mais également acheminé en Ukraine auprès des populations.

Cet avion était initialement affrété par la Métropole de Lyon dans le cadre d’un voyage scolaire de collégiens à Auschwitz autour de la mémoire. Voyage finalement annulé à la suite du déclenchement du conflit armé entre la Russie et l’Ukraine. "Compte tenu des circonstances, la Métropole de Lyon a souhaité mettre ce même avion au service des personnes ukrainiennes déplacées, fuyant le conflit armé", indique la collectivité.