Affaire Maëlys : la perpétuité requise à l’encontre de Nordahl Lelandais

Affaire Maëlys : la perpétuité requise à l’encontre de Nordahl Lelandais
Maëlys - DR

Le procès de l’affaire Maëlys touche presque à sa fin.


Avant le verdict attendu ce vendredi devant la cour d’assises de l’Isère à Grenoble, l’avocat général a requis la prison à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 22 ans à l’encontre de Nordahl Lelandais accusé d’avoir enlevé et tué la fillette en août 2017 lors d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin dans le Nord-Isère.

"Je vous demanderai de déclarer Nordahl Lelandais grand criminel, grand prédateur", a déclaré Me Jacques Dallest qualifiant l'accusé de "danger social absolu". "On sait que c’est un menteur, il ne reconnaît que ce qu’on lui met sous les yeux, sinon ne comptons pas sur lui. Il n’a pas permis à l’enquête de progresser, il a simplement permis qu’on retrouve les restes de Maëlys", a assuré l’avocat général précisant avoir "la conviction qu'un geste sexuel a été imposé à Maëlys [...] mais juridiquement nous ne pouvons pas le prouver". Plusieurs fois au cours du procès, l'ancien maître-chien a reconnu avoir tué mais pas d'avoir violé la petite fille".

Place désormais aux plaidoiries de la défense de Nordahl Lelandais. L'audience doit reprendre en début d'après-midi avec l'intervention d'Alain Jakubowicz.

Le procès doit se terminer ce vendredi avec l'annonce du verdict.