Double infanticide près de Lyon : ouverture du procès de la mère ce mardi

Double infanticide près de Lyon : ouverture du procès de la mère ce mardi
DR

Ce mardi s’ouvre aux assises du Rhône le procès d’un double infanticide.


Le 10 juin 2018, les corps de deux fillettes âgées de 3 et 5 ans étaient découverts dans un appartement de la caserne de gendarmerie de Limonest située avenue Général de Gaulle.

La mère quadragénaire, qui a toujours clamé son innocence, est l’unique suspecte dans cette affaire. C’est elle qui a alerté les secours en l’absence de son mari, père des enfants et sous-officier de la brigade de gendarmerie, qui avait passé le week-end à l’extérieur.

Les enfants sont décédées par asphyxie mécanique mais la possibilité d’un produit volatil occasionnant un empoisonnement reste ouverte selon l’autopsie.

Le profil de la mère, incarcérée depuis quatre ans à la prison de Lyon-Corbas, fera probablement l’objet de longs débats au palais des 24 colonnes de Lyon. Les expertises psychiatriques ont écarté la piste du trouble ou de l’addiction à l’alcool. Le mari avait pourtant expliqué aux enquêteurs qu’elle était "bipolaire et dépressive" sur fond de couple qui se déchirait.

Le procès pour assassinats doit se terminer ce vendredi.