Lyon : des mesures pour éviter les accidents de tramways

Lyon : des mesures pour éviter les accidents de tramways
DR/Sytral

L’agglomération lyonnaise connaît de nombreux accidents impliquant des tramways.


Selon le président du Syndicat Mixte des transports Bruno Bernard, "chaque année, nous observons en moyenne une centaine de collisions entre un tramway et des automobilistes, piétons ou cyclistes". Un accident tous les trois jours environ, qui a poussé l’élu à réagir.

Deux rames ont ainsi été équipées de "feux flash" à l’avant. Ces derniers seront déclenchés par le conducteur, simultanément avec le "gong" du tramway en cas de danger ou de présence de piéton sur la voie. Une expérimentation sera menée sur la ligne T2 les 16 et 23 novembre prochain. Des avis d’usagers seront récoltés.

Par ailleurs, et dès le 15 décembre, une nouvelle campagne d’information sur la dangerosité des tramways sera lancée sur le réseau. Le message sera le suivant "un tramway = 40 rhinocéros", comprenez qu’une rame de 43 mètres de long pèse près de 55 tonnes soit l’équivalent d’un troupeau de 40 rhinocéros. Les visuels seront placardés sur cinq rames des lignes T1, T2, T3, T4 et T6.

Dernières mesure dévoilée ce mardi : une nouvelle peinture pour deux nez de rames qui seront désormais rouges "pour contraster avec la couleur blanche existante afin d’accentuer la visibilité des tramways". Si cette expérimentation porte ses fruits, "le dispositif pourrait être progressivement déployé sur l’ensemble du réseau", indique Bruno Bernard.