L'OL peut toujours espérer le podium après sa victoire contre Nîmes

L'OL peut toujours espérer le podium après sa victoire contre Nîmes
Memphis Depay - LyonMag

Ce dimanche se disputait l’avant-dernière journée de Ligue 1.


Et à l’occasion d’un multiplex durant lequel toutes les équipes jouaient en même temps, l’OL se déplaçait sur la pelouse de Nîmes. Les enjeux pour Lyon étaient très simples : gagner absolument pour espérer accrocher la 3e place et la Ligue des Champions. Tandis que Nîmes avait également besoin de points pour éviter, a contrario, de finir en Ligue 2.

La rencontre débutait très mal pour les hommes de Rudi Garcia. Dès la 5e minute, Marcelo manquait complètement sa passe en retrait pour Anthony Lopes. Et Moussa Koné en profitait pour récupérer le ballon et ajuster le portier portugais (1-0).
La logique était toutefois respectée, et il ne fallait que trois minutes à l’OL pour égaliser. Lucas Paqueta était tout heureux de voir le ballon lui atterrir dans les pieds après un centre dévié. Le Brésilien ne se faisait pas prier pour battre Baptiste Reynet (1-1).
La machine lyonnaise était lancée et Memphis Depay permettait aux siens de repasser devant dès la 20 minute de jeu. Le capitaine néerlandais était à la réception d’un centre de Léo Dubois (1-2).
Rien ne semblait arrêter Lucas Paqueta, qui signait un doublé à la 24e minute. Le milieu de terrain donnait de l’air à ses partenaires en suivant bien le ballon après un arrêt du gardien adverse (1-3).

A la mi-temps, la mission semblait déjà pliée pour l’OL. Sauf que Monaco, actuel 3e de Ligue, faisait également le job face au Rennes de Bruno Genesio…

Au retour des vestiaires, les coéquipiers d’Houssem Aouar ne levaient pas le pied. Le gone voyait ses efforts être récompensés à la 55e minute. Sa quatrième tentative du match était la bonne (1-4).

Une erreur d'inattention de Maxence Caqueret permettait à Moussa Koné d'inscrire un doublé pour Nîmes (2-4). Alors qu'Islam Slimani marquait le 5e but de l'OL dans les arrêts de jeu (2-5).

Avec cette victoire fleuve, l’OL reste dimanche soir à un point des Monégasques et à trois points des Parisiens, tandis que Nîmes était relégué. Il faut préciser que le goal-average des Lyonnais est meilleur que celui de Monaco et très loin de celui du PSG. Tout se décidera dimanche prochain lors de l'ultime journée de championnat, avec la réception de Nice au Groupama Stadium. Dans le même temps, l’ASM ira à Lens.


Tags :
ol nimes ligue-1