Lyon : le Conseil d'Etat confirme la dissolution de Génération identitaire

Lyon : le Conseil d'Etat confirme la dissolution de Génération identitaire
Photo d'illustration - DR

L’organisation d’ultra-droite, dont le siège est basé à Lyon, avait déposé un recours suite à la décision du gouvernement.


"La dissolution de Génération identitaire est proportionnée à la gravité des risques pour l’ordre public et la sécurité publique résultant des activités de l’association", a fait savoir ce lundi soir le Conseil d’Etat.  "Cette association, sous couvert de contribuer, selon ses dires, au débat public sur l’immigration et de lutte contre le terrorisme islamiste, propage, depuis plusieurs années, des idées (…) tendant à justifier ou encourager la discrimination, la haine ou la violence envers les étrangers et la religion musulmane", a-t-il également estimé.

Génération identitaire avait contesté en fin de semaine dernière sa dissolution décrétée en mars dernier par le gouvernement pour "incitation à la discrimination, à la haine et à la violence".