Lyon : sorti de prison grâce au Covid, il est soupçonné d'avoir violé une mineure en Isère

Lyon : sorti de prison grâce au Covid, il est soupçonné d'avoir violé une mineure en Isère
DR

Il avait pourtant écopé d'une peine de 4 ans d'emprisonnement en 2018 pour des faits d'agression sexuelle sur sa compagne.


Début 2020, la première vague de l'épidémie de coronavirus touche de plein fouet les prisons françaises. Dans tout le pays, 6000 détenus ont été libérés pour diminuer la promiscuité dans les cellules. C'est le cas pour cet Isérois écroué deux ans plus tôt à la prison de Corbas près de Lyon.

On apprend ce mardi que l'individu aurait violé une jeune femme de 17 ans, six mois après sa libération anticipée.

Maître Fabien Rajon et la famille de la victime ont dénoncé un "scandale judiciaire", alors même qu'il était indiqué dans la décision "que le risque de récidive n'était pas exclu". L'avocat a annoncé avoir intenté un recours contre l'Etat pour faute lourde. 

Le violeur présumé a été placé en détention provisoire et mis en examen par le parquet de Grenoble.