Des volontaires recherchées à Lyon pour une étude sur le dépistage du cancer du sein

Des volontaires recherchées à Lyon pour une étude sur le dépistage du cancer du sein
DR

Il s’agit de l’étude MyPebs à laquelle 85 000 femmes devraient participer dans 7 pays, notamment en France.


"MyPebs est la première étude internationale visant à évaluer les bénéfices d’un dépistage personnalisé du cancer du sein (fréquence adaptée en fonction du niveau de risque de chaque femme) en comparaison d’un dépistage standard. Elle a pour finalité d’améliorer les pratiques pour des dépistages plus efficaces et plus sûrs, et ainsi de contribuer à sauver davantage de femmes en détectant la pathologie, le plus tôt possible, chez les individus les plus à risque", indique le Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc impliqué dans le projet.

L’hôpital du 7e arrondissement de Lyon invite d’ailleurs toutes les femmes à participer à l’étude jusqu’à fin 2021. Plusieurs conditions sont nécessaires : être âgées de 40 à 70 ans, ne jamais avoir eu de cancer de sein, ne pas être identifiées comme étant à très haut risque de cancer du sein (pas d’anomalies récemment détectées) et disposer d’un téléphone portable et d’une adresse mail.

Les participantes seront ensuite réparties de manière aléatoire en deux groupes : un groupe témoin dans lequel la pratique courante de dépistage restera inchangée et un groupe de dépistage personnalisé dans lequel le niveau de risque de chaque femme sera estimé sur la base de l’analyse ADN d’un échantillon de salive, de la densité mammaire et des antécédents médicaux personnels et familiaux.

Toutes les informations et les demandes de participation sont à envoyer à sarmand@chsjsl.fr ou cfolliet@chsjsl.fr