Affaire Mila : dix personnes seront jugées en juin

Affaire Mila : dix personnes seront jugées en juin

Elles devront s’expliquer devant le tribunal correctionnel de Paris.


Dans le cadre des investigations menées par le pôle national de lutte contre la haine en ligne, six personnes avaient été placées en garde à vue lundi dans l’affaire concernant les menaces de mort proférées à l’encontre de Mila suite à la diffusion en novembre dernier par l’adolescente iséroise d’une nouvelle vidéo polémique sur l’islam.

Agées de 18 à 35 ans, elles avaient été interpellées à Paris, en Seine-et-Marne, en Gironde, en Isère, dans les Bouches-du-Rhône et dans le Bas-Rhin.

Ce mercredi, cinq suspects ont été déférés et seront convoqués devant la justice pour "harcèlement moral en ligne". Quatre sont également poursuivis pour "menaces de morts" et une autre pour "menaces de crimes". La sixième personne interpellée en début de semaine a été relâchée.

Ils ont tous été placés sous contrôle judiciaire dans l’attente du procès qui se déroulera le 3 juin où ce sont en tout dix personnes qui seront jugées.