Prolongement du métro B : le tunnelier est arrivé dans la nouvelle station "Oullins Centre"

Prolongement du métro B : le tunnelier est arrivé dans la nouvelle station "Oullins Centre"
Photo d'illustration - DR

Cela faisait 10 ans qu'un tunnelier n'avait pas navigué dans les souterrains de l'agglomération lyonnaise.


Le 6 mars dernier au matin, le tunnelier baptisé Coline est arrivé dans la nouvelle station "Oullins Centre" après avoir parcouru plus de deux kilomètres depuis Saint-Genis-Laval et les hôpitaux Sud. Fruit du hasard, il est arrivé le même jour que la Sainte Coline. Ce nom avait été choisi après un appel à candidatures lancé par le Sytral pour mettre en avant les femmes en étude dans le secteur des travaux publics et c'est une certaine Coline Tardivel qui l'avait emporté.

"On est très heureux de cet événement même si le chantier n'est pas terminé. C'est une étape très émouvante et importante. Toutes les équipe sont très heureuses. Le chantier s'est très bien passé, il est maîtrisé", a déclaré ce jeudi Rodolphe Munier, directeur opérationnel du métro pour le Sytral, lors de la visite presse du chantier ce jeudi. "C'est une étape importante dans le chantier. Ce sont des projets qui durent plus de 10 ans. Il va permettre à énormément d'habitants de profiter de ce métro. Les habitants pourront rejoindre la Part-Dieu à Saint-Genis-Laval en 15 minutes", s'est de son côté réjoui le président du Sytral Bruno Bernard.

Cette arrivée est un moment décisif dans ce chantier titanesque, pour autant le chemin est encore long : "Le creusement devrait reprendre début avril pour environ deux mois selon les difficultés que nous rencontrerons. Ensuite le tunnelier va être démonté, tracté en arrière jusqu'à son puits d'entrée. Après il faudra poser la voie, tirer les câbles, finir les stations, faire les tests… Même si on a l'impression que c'est beaucoup avancé, il y a encore deux ans et demi de travaux avant la mise en service", a ajouté Rodolphe Munier.

Dans cette nouvelle station, profonde de plus de 20 mètres, 24 000 voyageurs par jour sont attendus fin 2023. Une fois l'extension terminée, il sera possible de rejoindre Oullins à Saint-Genis-Laval en un peu plus de trois minutes.