OL-LEIPZIG : un match nul difficile

OL-LEIPZIG : un match nul difficile
memphis-depay

Un OL brouillon mais courageux

C’était un match à plus de 11 millions d’euros qui se jouait ce mardi soir au Groupama Stadium.

L’OL, au terme d’une phase de poule chaotique, affrontait Leipzig pour poursuivre son aventure en Ligue des Champions. Une qualification en 8e de finale était primordiale pour les finances du club. Ou, a minima, être reversé en Europa League pour ne pas tirer un trait prématurément sur une compétition européenne.

Après avoir souffert les premières minutes, l’OL concédait un penalty dès la 6e minute. Anthony Lopes fauchait Yussuf Poulsen dans la surface. Et Emil Forsberg ne se privait pas de tromper le gardien portugais en le prenant à contre-pied (0-1).

Lyon était complètement amorphe et coupé en deux, avec des attaquants bien seuls pour espérer inquiéter Leipzig.

Les Allemands enfonçaient le clou à la 33e. Cette fois, c’est Lucas Tousart qui se rendait coupable d’une faute dans la surface. Et Timo Werner doublait la mise (0-2). 

Après avoir touché la barre par Moussa Dembélé, l’OL réduisait enfin la marque à la 50e minute. Houssem Aouar inscrivait un bijou sur une frappe enroulée en lucarne à l’entrée de la surface (1-2). 

Avec Benfica qui menait face au Zenith dans l’autre rencontre du groupe G, il fallait absolument que l’équipe de Rudi Garcia égalise pour s’assurer la 2e place et filer en 8e. C’est le capitaine Memphis Depay qui faisait exploser le Groupama Stadium à la 81e minute. Le Néerlandais, sur un énième centre d’Aouar, récupérait la balle, se retournait et trompait le portier adverse (2-2).

Dimanche, ce sera à nouveau le public de Décines qu’il faudra contenter face à Rennes. Lyon n'apprendra l'identité de son adversaire pour le prochain tour de Ligue des Champions que lundi prochain.