Roselyne Bachelot confirme les concerts-tests qui se dérouleront à Paris et Marseille

Roselyne Bachelot confirme les concerts-tests qui se dérouleront à Paris et Marseille
Crédit photo - Bestimage

La ministre de la Culture s'est exprimée au micro de LCI concernant ces concerts expérimentaux qui se dérouleront entre mars et avril

Ce vendredi 12 février se déroulait la cérémonie annuelle des Victoires de la Musique, une édition pas comme les autres lors de laquelle Benjamin Biolay n'a pas hésité à pointer du doigt la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot : 

Ce sont les Victoires de la musique mais ça n'a pas été une année très victorieuse pour la musique. Pour faire un album, pour être un orchestre, cela concerne des centaines de personnes. 

Nous, les musiciens, nous sommes conscients que cette pandémie est épouvantable et que toutes les mesures qui ont été mises en place étaient peut-être nécessaires mais dans cette année de silence a suivi un silence que j'ai trouvé assez étourdissant, celui des pouvoirs publics et ceux qui sont censés être nos ministres de tutelle par exemple. 

J'attends si possible qu'on nous écoute un peu car nous sommes des gens sérieux, on ne fera pas n'importe quoi. 

Ce lundi 15 février, Roselyne Bachelot qui était invitée sur le plateau de LCI a décidé de répondre publiquement aux reproches du chanteur : 

D'abord je réfute, je suis d'accord avec beaucoup de ce que dit Benjamin Biolay mais le silence... On a pas arrêté de parler, d'être à côtés des artistes, d'être en écoute. Parfois d'autres m'ont reproché plutôt de parler de trop. J'essaye de bâtir avec les différentes strates du spectacle vivant, des musées, des monuments, des cinémas, un modèle qui sera suffisamment sécurisé pour que les aléas des courbes endémiques puissent être ignorées. 

Dans la suite de l'interview, la ministre explique que des concerts-tests vont être organisés à Paris (Accor Arena) et à Marseille (le Dôme) entre le mois de mars et le mois d'avril : ce sont 1 000 spectateurs qui seront présents pour chaque évènement, ces personnes seront assises avec la possibilité de se lever à Marseille et des personnes debout à Paris. Tous les participants seront testés avant le concert, et les personnes positives assisteront également au spectacle afin d'étudier la courbe de contamination lors d'un tel évènement et être dans une simulation la plus représentative possible. 

De nouveaux tests seront réalisés à l'issue des concerts afin d'analyser l'évolution des cas positifs. En ce qui concerne les festivals estivaux, Roselyne Bachelot se veut optimiste : 

 On est en train d'y travailler. Je suis très optimiste sur les festivals assis, je croise les doigts, mais je prends toutes les précautions du monde. 

Pour les spectacles debout c'est plus compliqué, c'est pour ça d'ailleurs que je mène des expérimentations afin de bien tester ce qui se passe. 

Toutefois, la ministre précise que les concerts-tests n'auront lieu que si la situation sanitaire ne se dégrade pas.