Vous pourriez perdre votre emploi à cause de votre profil Facebook !

Vous pourriez perdre votre emploi à cause de votre profil Facebook !
Source : pexels

Même si votre profil est considéré comme "privé", votre employeur a désormais le droit de vous licencier si vous tenez des propos litigieux

Depuis le 30 septembre dernier, un arrêt, qui fait jurisprudence, décidé par la Cour de Cassation autorise les employeurs à se servir des posts de ses salariés sur Facebook comme preuve contre eux. C'est l'affaire Petit Bateau qui a déclenché ce questionnement : peut-on se servir des posts sur un profil privé pour licencier un employé ? Il semblerait que oui !

Revenons sur ce cas : en 2014 un cadre de Petit Bateau avait posté une photo de la nouvelle collection avant que celle-ci ne sorte. Le post était sur le profil, privé, du cadre en question. Une de ses collègues qui était amie avec lui et avait donc accès à ses publications a fait remonter l'information aux dirigeants qui ont ensuite licencié le cadre pour violation du contrat de travail. 

Depuis, les publications postées sur les réseaux sociaux, si elles enfreignent le contrat de travail ou constituent une faute grave, peuvent être utilisées comme preuves par les employeurs et ainsi mener à un licenciement.