Ligue 1 : l'OL continue sur sa bonne lancée face à Toulouse (3-0)

Ligue 1 : l'OL continue sur sa bonne lancée face à Toulouse (3-0)
"Je ne pouvais pas rêver mieux pour ma 200e", a confié Maxwel Cornet à l'issue de la rencontre (Crédit photo : Radio Espace)

Neuvièmes au coup d’envoi de cette rencontre, les Lyonnais se sont imposés 3-0 contre Toulouse. Ils poursuivent leur série de huit matchs sans défaite, toutes compétitions confondues, et reprennent deux points à Marseille et Rennes au classement.

D’entrée de jeu, les Lyonnais pressaient très haut. Les Haut-Garonnais touchaient très peu la balle, seulement pour sortir de leur camp. Mais pour autant, les hommes de Rudi Garcia avaient du mal à se procurer d’occasions franches.

Malheureusement, à la 21e minute, l’OL perdait Martin Terrier. Aux abords du rond central, l’ancien Strasbourgeois s’écroulait subitement, avant d’être évacué sur civière. Il était remplacé par la dernière recrue lyonnaise, Karl Toko-Ekambi.

Très en jambe, le nouveau numéro 21 lyonnais était appliqué sur le repli défensif dans son couloir droit et proposait offensivement. Mais c’est bien sur le couloir gauche que les Gones trouvaient la faille à la 29e, par l’intermédiaire de Maxwel Cornet, pourtant pas brillant depuis le début du match. Après un grand pont sur Steven Moreira, celui qui disputait son 200e match avec l’OL ce dimanche après-midi, trompait parfaitement Lovre Kalinic, avec un tir du gauche entre ses jambes (1-0).

De son côté, Ciprian Tatarusanu, remplaçant d’Anthony Lopes, blessé, n’était pas énormément inquiété. Les Toulousains avaient beaucoup de mal à construire leur jeu. Les rares occasions pour les visiteurs étaient sur coups de pied arrêtés.

On apprenait à la pause, que Martin Terrier avait été victime, d’un malaise vagal, et qu’il allait mieux.

 

Première réussie pour Toko-Ekambi

La deuxième période avait du mal à redémarrer. Les Lyonnais faisaient circuler la balle, sans trop inquiéter la défense toulousaine. Il fallait attendre la 56e pour les hommes de Rudi Garcia de nouveau incisifs. Maxwel Cornet était servi côté droit par Houssem Aouar. Malheureusement pour lui et les supporters, sa frappe du pied droit était beaucoup trop croisée.

Les Toulousains sortaient de plus en plus de leur camp, alors que les Lyonnais reculaient légèrement. Ce sont même les visiteurs qui inquiétaient le plus le gardien adverse. Mais Ciprian Tatarusanu, héros du dernier match à domicile, répondait une nouvelle fois présent aux offensives de la lanterne rouge.

Malgré leurs bonnes intentions, les visiteurs allaient plonger encore un peu plus dans la crise quelques minutes plus tard. Fernando Marçal tentait sa chance à la 71e d’une magnifique frappe de l’entrée de la surface, mais Lovre Kalinic la repoussait. Ce qui n’a pas empêché le Brésilien de la reprendre et de décaler parfaitement sur Moussa Dembélé, qui trompait cette fois le gardien d’un simple intérieur du pied (2-0).

Mais l’addition allait être encore un peu plus salée pour les Violets. Karl Toko-Ekambi venait s’illustrer pour son premier match entre Rhône et Saône. Dans les petits espaces, il était parfaitement servi par Thiago Mendes, en relai avec Moussa Dembélé. Sa frappe trouvait l’intérieur du poteau opposé, avant de terminer sa course au fond des filets (3-0 à la 77e).

 

A l’issue de la rencontre, Karl Toko-Ekambi était satisfait de sa première prestation et de son intégration : "Je suis très content de la victoire avec une grosse pensée pour Martin. On s’est bien remis dans le match. C’est très facile de s’intégrer ici dans un groupe jeune. On avance au classement". De son côté, Juninho a été plus critique sur la qualité du jeu, notamment en première période : "On n’a pas fait une grande première mi-temps. On a su ensuite mieux contrôler le match. Depuis le début de l’année, on joue mieux. Le milieu fonctionne mieux".

L’OL enchaîne ainsi une huitième victoire toutes compétitions confondues. Prochain match dès ce jeudi à Nice pour les 8e de finale de Coupe de France.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *