La justice annule l’élection du président de la CCI de Lyon

La justice annule l’élection du président de la CCI de Lyon

Le tribunal administratif de Lyon a annulé l’élection du président de la CCI de Lyon. La décision a été communiquée de jeudi. Le recours avait été déposé par l’ancien président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, Philippe Grillot. Pour rappel, cette élection avait eu lieu deux semaines après la démission de neuf des dix membres composant alors le bureau de la CCI. Le rapporteur public a retenu le vice de procédure et la justice a donc décidé d’annuler purement et simplement ce scrutin organisé dans un contexte de crise de gouvernance. Conséquence directe de cette élection : Emmanuel Imberton n’est plus président de la CCI de Lyon. Une fonction occupée à nouveau par Philippe Grillot, qui retrouve son poste un an après l’avoir quitté. Les différentes parties ont maintenant deux mois pour faire appel.
Hache, menottes, trois téléphones : l'étonnant attirail d'un chauffard albanais

Hache, menottes, trois téléphones : l'étonnant attirail d'un chauffard albanais

Lundi soir, les policiers ont réussi à interpeller un homme de 30 ans au terme d'une course-poursuite. Le chauffard, originaire d'Albanie, avait refusé de s'arrêter et roulait à vive allure, mettant plusieurs fois la vie des piétons et des automobilistes en danger. Après avoir abandonné sa voiture, l'homme tentait de s'échapper mais était finalement interpellé. Sur lui, les forces de l'ordre retrouvaient 570 euros en liquide, trois téléphones et les clés d'une berline. Dans sa voiture se trouvaient une hache, des menottes, des supports de plaques d'immatriculation et l'outillage nécessaire pour des cambriolages. De quoi donner de gros soupçons aux enquêteurs sur le profil de l'Albanais. Après avoir été opéré de la main (il s'était blessé lors de l'interpellation), l'homme a été présenté au parquet mercredi puis écroué avec l'ouverture d'une information.
Lyon : il frappe son ex qui réplique avec du gaz lacrymogène

Lyon : il frappe son ex qui réplique avec du gaz lacrymogène

C'est une rixe violente qui s'est produite mardi soir boulevard Yves Farge dans le 7e arrondissement de Lyon. Peu avant 21h, un homme de 36 ans avait attaqué son ex-compagne et l'avait roué de coups de pieds et de poings. Mais sa victime se rebellait et sortait une bombe de gaz lacrymogène et lui aspergeait le visage. L'agresseur a obtenu 5 jours d'ITT, il sera également convoqué devant la justice en avril.
Lyon : un homme frappe ses enfants et les emmène à l'hôpital

Lyon : un homme frappe ses enfants et les emmène à l'hôpital

En deux jours, le personnel d'un hôpital lyonnais a vu arriver un homme de 38 ans avec ses enfants blessés. Jeudi dernier, il accompagnait sa fille et admettait l'avoir corrigée (12 jours d'ITT). Deux jours plus tard, cet habitant du 7e arrondissement de Lyon revenait avec son garçon âgé de 7 ans (18 jours d'ITT). Le père, ainsi que la mère, ont été interpellés et doivent être présentés au parquet ce jeudi.
Lyon : il frappe sa cousine enceinte

Lyon : il frappe sa cousine enceinte

Mercredi soir à Lyon, les forces de l'ordre sont intervenues rue Eugène Deruelle dans le 3e arrondissement. Un homme de 20 ans venait de frapper sa cousine âgée de 17 ans. La victime, enceinte de 4 mois, avait récolté plusieurs coups de pieds dans le ventre. L'agresseur, qui vit à Saint-Priest, a été placé en garde à vue pour violences volontaires aggravées mais aussi infraction à la législation sur les stupéfiants.
Propagande djihadiste : le couple interpellé près de Lyon risque jusqu'à 7 ans de prison et 100 000 euros d'amende

Propagande djihadiste : le couple interpellé près de Lyon risque jusqu'à 7 ans de prison et 100 000 euros d'amende

Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve se félicite de l'interpellation cette nuit d'un couple soupçonné d'apologie d'actes de terrorisme à Ambérieu-en-Bugey. Les gendarmes de Bourg-en-Bresse ont agi de concert avec les services de renseignement territorial et ont saisi un "important stock de livres, dvd, drapeaux". Selon Bernard Cazeneuve, "il s'agit de la première application de l'article 421-2-5 du code pénal, créé par la loi du 13 novembre 2014 renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme". Il prévoit également "une peine pouvant aller jusqu'à 7 ans d'emprisonnement et 100 000 euros d'amende lorsque les faits ont été commis en utilisant un service de communication en ligne".
Découvrez la nouvelle chanson d'Ariana Grande pour Noël!

Découvrez la nouvelle chanson d'Ariana Grande pour Noël!

"Santa Tell Me" est le nouveau hit de la jeune Ariana Grande. Découvrez dès à présent cette chanson.
Découvrez la version acoustique de

Découvrez la version acoustique de "Dangerous"!

Découvrez le titre de David Guetta "Dangerous" en version acoustique au piano chantée par Sam Martin.
Le maire de Rochefort (17) danse le hip-hop!

Le maire de Rochefort (17) danse le hip-hop!

Sur une musique d'NTM, le maire de Rochefort s'essaye au HIP-HOP.
Bons Plans
Météo
Jeudi 27 Novembre 2014
St Séverin

Matin

Aprés-midi