Exercice de sécurité civile à la Duchère ce jeudi

Un exercice de sécurité civile se tiendra sous le tunnel de la Duchère sur le Périphérique Nord ce jeudi 17 avril en soirée. Le scénario envisagé est un accident entre deux véhicules légers et un poids-lourd. Un accident suivi d’un incendie des trois véhicules dans le tunnel. L’exercice démarrera vers 22h30 et nécessitera la fermeture du tunnel à partir de 20 heures. Les objectifs de l’exercice sont d’activer et de tester le plan de secours du Périphérique Nord ainsi que les équipements du tunnel. Les équipes doivent aussi vérifier la mise en place du périmètre de sécurité et la mise en œuvre des différentes structures de commandement et d’intervention (PC de l’exploitant, PC Opérationnel sur place et Centre Opérationnel Départemental (COD) en Préfecture). La démonstration mobilisera 80 personnes : pompiers, policiers, SAMU, agents d’OpenLy et 20 figurants qui joueront le rôle de victime. Stéphane Guyon, le sous-préfet de Villefranche-sur-Saône assurera les fonctions de directeur des opérations de secours (DOS).

Grand Lyon : Gérard Collomb facilement reconduit pour un troisième mandat

Ce mercredi après-midi, les 162 conseillers communautaires se réunissaient pour la première fois depuis les élections municipales. A l'ordre du jour : l'élection du nouveau président du Grand Lyon. Et c'est Gérard Collomb qui l'a emporté pour la troisième fois après 2001 et 2008 avec 92 voix, alors que la majorité absolue était fixée à 77 voix. Son adversaire principal, le sénateur-maire UMP d'Oullins François-Noël Buffet n'a pas réussi son pari puisqu'il n'a recueilli que 58 voix. Christophe Boudot, le conseiller municipal lyonnais FN, a également présenté sa candidature en début de séance et a recueilli 2 voix. Enfin, Jean-Paul Bret, maire PS de Villeurbanne, a obtenu 1 voix alors qu'il ne se présentait pas. "C'est évidemment avec une grande joie mais aussi beaucoup d'émotion que je préside ce conseil, a immédiatement réagi Gérard Collomb à la tribune. En un moment où nous avons devant nous de grandes responsabilités, je mesure à la fois l'honneur qu'il m'est fait et la charge de travail. Lors de ce scrutin, une majorité de projets s'est constituée. Je souhaite que ce rassemblement soit demain plus grand encore. Nous aurons besoin de toutes les sensibilités pour construire notre Métropole. (...) Je suis surpris du score, je ressens beaucoup d’émotion par rapport à cette élection. Je pensais avoir des difficultés à atteindre la majorité". Gérard Collomb deviendra donc automatiquement le président de la Métropole de Lyon lors de son arrivée le 1er janvier 2015. François-Noël Buffet, marqué par l'issue du scrutin, a été plus sec lors de son discours : "Je remercie ceux qui ont voté pour moi, eux l'ont fait avec leurs convictions profondes. Je souhaite bon vent à la Métropole". Jean-Paul Bret a finalement eu le discours le frondeur, lui qui va créer un groupe à part : "Votre élection, avec notre concours, permet de rappeler brièvement les conditions du soutien que nous pourrons vous apporter. La gouvernance : je vous le dis avec amitié et fermeté, demain ne pourra être comme hier et le mandat précédent ne constitue pas un bon exemple. Le deuxième point, c'est la Métropole d'équilibre. Elle ne peut se construire contre la ville centre mais l'inverse l'est tout autant. Et le troisième point, c'est le transfert des compétences du Département à la Métropole et notamment la manière dont ce sera fait. Notre action de demain s'exercera avec une liberté de ton et une vigilance de tous les instants". Les élus devront dans les prochains jours faire connaître au président leur appartenance à un groupe. Le prochain conseil aura lieu le mercredi 23 avril à 14h30 avec notamment l'élection des vice-présidents.

Tennis : Benneteau éliminé du tournoi de Monte-Carlo

Julien Benneteau a été éliminé du tournoi de Monte Carlo. Le Bressan s’est incliné au 2e tour face à Tommy Robredo en trois sets. Défaite également de Mickael Llodra. La journée a été marquée par les victoires faciles de Wawrinka, Federer et Nadal.

Il fait un selfie devant un train et prend un coup

En ce moment, la mode des selfies va bon train ! Et justement, Jared Michael a récemment tenté de prendre un selfie devant un train. Il a beau avoir respecté une certaine distance de sécurité, les choses ne sont pas passées exactement comme le jeune homme les avait prévues.

Depuis son arrivée à l’OL, Gourcuff a coûté 100 000 euros à la Sécu !

Et si le trou de la Sécu, c’était lui ? Depuis son arrivée à Lyon en 2010, Yoann Gourcuff a été blessé pendant plus d’un an, si l’on met bout à bout tous ses forfaits. Selon les comptes du Parisien, le milieu de terrain a été indisponible pendant 535 jours. La série est toujours en cours, puisque l’ancien Bordelais souffre actuellement d’une entorse de la cheville. Et cela a un coût… car tout sportif professionnel a également le droit à la Sécurité Sociale. Concrétement, quand un joueur se blesse, son club a le droit à une prise en charge d’une partie de son salaire. Et en cas d’accident du travail, le joueur perçoit pendant au moins trois mois, à compter du jour où a été établi le certificat d’arrêt de travail, la différence entre son salaire mensuel fixe et les indemnités journalières versées par la Sécurité Sociale. Quand on sait que Gourcuff touche 500 000 euros par mois à l’OL, le calcul est simple. Il a ainsi été remboursé à hauteur de 187,89 euros par jour. Yoann Gourcuff a donc coûté à la CPAM du Rhône 100 521, 15 euros pour les 535 jours de son indisponibilité. A noter toutefois que l’OL cotise malgré tout pour la Sécurité Sociale, à un taux fixé à 6,80%, directement prélevé sur le salaire du joueur.

Fréquentation en baisse pour le Salon de l’Immobilier de Lyon

Le Salon de l’Immobilier de Lyon, qui s’est tenu fin mars à la Cité Internationale, a vu sa fréquentation baisser de 5% par rapport à la précédente édition d’octobre 2013. Le salon a tout de même attiré plus de 5100 visiteurs sur les stands des 150 exposants. Les organisateurs estiment également que ce visitorat est de meilleure qualité car il a été porteur de projets immobiliers concrets. 67% des visiteurs ont eu pour principal intérêt d'acheter ou de faire construire sa résidence principale tandis que 12% d’entre eux étaient intéressés par l'investissement locatif.

Agglomération lyonnaise : un Plan de Protection de l’Atmosphère pour lutter contre la pollution de l’air

Alors que l’agglomération lyonnaise a connu un nouveau pic de pollution exceptionnel début mars, l’institut AIR Rhône-Alpes a proposé ce mercredi matin des solutions pour que améliorer la qualité de l’air. Et pour présenter ce plan d’action, le président d’AIR Rhône-Alpes Alain Chabrolle, vice-président du conseil régional délégué à la santé et à l’environnement, était aux côtés de Christophe Deblanc, chef de service adjoint Ressource, Energie, Milieux, Prévention des pollutions chez DREAL Rhône-Alpes, et de Marie-Blanche Personnaz, directrice générale d’AIR Rhône-Alpes. Selon un sondage conduit par l’IPSOS en 2013, 83% des Rhônalpins seraient inquiets au sujet de la qualité de l’air, et un sur deux envisagerait une action individuelle en faveur de l’amélioration de la qualité de l’air. Marie-Blanche Personnaz s’est chargée de dresser un bilan de la qualité de l’air en 2013 : si la pollution de l’air en Rhône-Alpes a globalement été en baisse pendant ces dix dernières années, le taux d’ozone reste stable. Tout comme les niveaux de dioxyde d’azote et de particules, qui sont similaires à ceux de 2012. Ces derniers dépassent d’ailleurs le niveau des valeurs réglementaires dans l’agglomération de Lyon. Les vallées alpines sont elles aussi concernées, tout comme les bordures des grands axes de circulation. Si l’agglomération lyonnaise est particulièrement touchée par un taux trop élevé de dioxyde l’azote dans l’air, un quart de la population de la région Rhône-Alpes l’est aussi par des taux d’ozone trop élevés : « Le coût de l’inaction sur les maladies chroniques représente 20 à 30 milliard d’euros par an en France, déclare Alain Chabrolle. Il ne s’agit pas seulement d’écologie, cela représente des enjeux économiques très lourds. » Selon lui, la « transition énergétique » doit se faire par secteur, les deux principaux étant le logement et les transports : « C’est vraiment sur les territoires que se mettront en place les politiques intégrées vis-à-vis de la pollution de l’air. Les décideurs doivent être autant dans le curatif que dans la prévention et l’anticipation». Et pourtant, cela ne va pas de soi : « tous les maires n’ont pas conscience de l’importance d’un tel sujet », a poursuivi le président d’AIR Rhône-Alpes. Il est également revenu sur les inégalités d’exposition territoriales : « Saint-Fons n’a pas le même niveau d’exposition que les Monts d’Or ». « AIR a pour mission d’accompagner les décideurs, de leur proposer des projets, a prôné Alain Chabrolle. Nous mettons en œuvre une politique volontariste. » La France, qui a déjà reçu plusieurs avertissements de la Commission Européenne, pourrait être condamnée par l’UE pour manquement : les normes européennes de qualité de l’air ne sont pas respectées. La DREAL, en collaboration avec AIR Rhône-Alpes, compte mettre en application d’ici 2016 à l’échelle de l’agglomération lyonnaise des mesures afin de lutter contre la pollution de l’air. Christophe Blanc s’est chargé de les exposer, mais force est de reconnaître l’absence d’exemples concrets de ces propositions. Le PPA (ou Plan de Protection de l’Atmosphère) devrait d’abord proposer des solutions aux entreprises. « Des solutions sont à l’étude pour améliorer les systèmes d’épuration des fumées, a avancé Christophe Blanc. Il faut aussi limiter les émissions de poussière des chantiers. » Le PPA prévoit aussi d’interdire le chauffage neuf individuel non performant, ainsi que de trouver une alternative aux cheminées en bois. Mais tout cela a un coût, Christophe Blanc le reconnaît, et selon lui cela devrait être rentabilisé. Et de rappeler que l’objectif est surtout d’améliorer la qualité de l’air. Rendez-vous en 2016.

Une hôtesse de l'air fait rire des passagers

Pendant la démonstration des règles de sécurité, une hôtesse de l'air en a profité pour faire rire les passagers avant le décollage. Un petit sketch parfait pour bien détendre l'atmosphère dans l'avion !

Des retraités dansent sur "Happy"

Ils viennent d'Italie, ils ont tous les cheveux blancs et ils dansent sur "Happy" de Pharrell Williams ! Décidément, ce tube rend tout le monde... heureux !
Météo
Jeudi 17 Avril 2014
St Anicet

Matin

Aprés-midi