Rhône-Alpes : encore du monde ce samedi sur les routes menant aux stations de ski !
infos locales

Rhône-Alpes : encore du monde ce samedi sur les routes menant aux stations de ski !

Les vacances sont maintenant terminées depuis une semaine pour la zone A, dont dépend l’académie de Lyon, mais la circulation s’annonce encore difficile ce samedi dans la région Rhône-Alpes. A l’occasion du dernier chassé-croisé des vacances de février (entre la zone B et la zone C), Bison Futé hisse le drapeau rouge dans le sens des départs. Il est recommandé d’éviter d’emprunter les routes menant aux stations de ski entre 9h et 19h. Ce sera également difficile dans le sens des retours avec un drapeau orange dans la région Rhône-Alpes. Le conseil reste le même comme lors des derniers chassés-croisés de ces congés d'hiver, la circulation sera plus tranquille sur les routes ce dimanche, une journée classée verte dans les deux sens de circulation. On attend quand même du monde en début de soirée aux abords des grandes agglomérations. A noter que la semaine dernière, de nombreux automobilistes s’étaient retrouvés bloqués en direction Alpes en raison des chutes de neige qui avaient entraîné la fermeture de plusieurs autoroutes, dont l’A43 entre Lyon et Chambéry, et l’A48 entre Lyon et Grenoble.
OL : Jallet de retour dans le groupe pour le déplacement à Lille
infos locales

OL : Jallet de retour dans le groupe pour le déplacement à Lille

Christophe Jallet fera son retour dans le groupe pour le déplacement à Lille, samedi. Le latéral droit souffrait d’un problème musculaire mais a pu s’entrainer normalement cette semaine. En revanche, Hubert Fournier devra se passer une nouvelle fois d’Arnold Mvuemba, victime d’un point de fracture à un orteil. L’entraineur a convoqué un groupe de 18 joueurs pour la rencontre qui aura lieu samedi à 16h. Le groupe : Lopes - Gorgelin - Jallet - Umtiti - Koné.B - Rose - Bedimo - Dabo - Tolisso - Gonalons - Ferri - Malbranque - Gourcuff - Ghezzal - Fekir - Njie - Yattara - Lacazette
Football féminin : Camille Abily liée à l’OL jusqu’en 2017
infos locales

Football féminin : Camille Abily liée à l’OL jusqu’en 2017

Camille Abily a prolongé son contrat de deux avec l’OL féminin. La milieu de terrain est désormais liée au club jusqu’en 2017. Agée de 30 ans, l’internationale française dit "imaginer terminer sa carrière ici" et veut "faire partie de l’histoire de l’OL féminin", avec l’objectif de "reconquérir la Ligue des Champions".
Un Plan d’Action sur l’accessibilité du campus de Lyon 2 à Bron
infos locales

Un Plan d’Action sur l’accessibilité du campus de Lyon 2 à Bron

L’association Fac Verte Lyon a restitué jeudi le contenu du Plan d’Action "pour une mobilité étudiante facilitée – accessibilité du Campus de Lyon II Bron" ; un document réalisé suite aux difficultés rencontrées par les étudiants sur la ligne du tram T2, surchargée à certains horaires. Suite à la mise en place d’ateliers collaboratifs ouverts à l’ensemble de la communauté étudiante, aux acteurs publics et locaux et à une consultation sur internet, Fac Verte Lyon a présenté 12 solutions concrètes aux problèmes des déplacements des étudiants parmi lesquelles des emplois du temps à redéfinir, la construction ou la réhabilitation d’immeubles à proximité du campus, amélioration de la communication sur les lignes de bus, la création d’une plate-forme de mobilité "domicile-campus" ou encore la mise en place d’un service d’auto-partage. Les représentants du SYTRAL et de l’Université Lyon 2, qui ont participé à la restitution, ont accepté de participer à un Comité de Suivi Partenarial chargé de suivre les évolutions en matière de mobilité. Un premier temps de rencontre est prévu entre les différents acteurs au mois de juin afin de définir une feuille de route commune.
Tennis : Caroline Garcia en demi-finale du tournoi d’Acapulco
infos locales

Tennis : Caroline Garcia en demi-finale du tournoi d’Acapulco

La Lyonnaise Caroline Garcia affrontera Maria Sharapova en demi-finale du tournoi d’Acapulco. La Française, tête de série n°3, a bénéficié du forfait de la Croate Lucic-Baroni pour atteindre le dernier carré. L’année dernière déjà, elle était arrivée à ce stade de la compétition, mais n’était pas parvenue à se qualifier pour la finale.
Accès au Grand Stade de l'OL : le Conseil d'Etat annule les arrêts de la cour administrative d'appel
infos locales

Accès au Grand Stade de l'OL : le Conseil d'Etat annule les arrêts de la cour administrative d'appel

Ce vendredi, le Conseil d'Etat a décidé d'annuler les arrêts pris la cour administrative d'appel de Lyon concernant les arrêtés d'utilité publique des accès au Grand Stade de l'OL déclarés par le préfet du Rhône. Les arrêts avaient été contestés par le ministre de l'Intérieur, le Grand Lyon et le Sytral. L'affaire sera donc renvoyée devant la cour pour être rejugée. Elle contient la création de parcs de stationnement, l'aménagement de l'échangeur n°7 de la route nationale 346 (rocade est), l'aménagement d'un accès nord pour le stade, l'amélioration de l'accès sud du stade par la création d'un service de transport en commun et des aménagements routiers et l'extension de la ligne de tram T3 (T3GS). Selon le Conseil d'Etat, "les actes d’ouverture des enquêtes publiques ne mentionnaient pas que les études d’impact réalisées en vue des projets figuraient dans les dossiers consultables pendant l’enquête. Contrairement à ce qu’avait jugé la cour administrative d’appel, il (le Conseil d'Etat ndlr) a jugé que ce fait n’entraînait pas à lui seul l’annulation des actes attaqués. Le Conseil d’État a en effet relevé que, malgré cette omission, les études d’impact avait bien pu être consultées par le public, qui avait fait de nombreuses observations durant les enquêtes. Le public avait donc pu être informé et participer effectivement à l’enquête publique." Sur le projet "T3GS", "contrairement à la cour, le Conseil d’État a estimé qu’il n’y avait pas d’irrégularité. En effet, ces deux projets pouvaient bien faire l’objet de financements indépendants". "Par ailleurs, était aussi contestée la déclaration d’intérêt général de ce projet distinct d’aménagement de trois stations existantes de la ligne de tramway T3. La déclaration d’intérêt général, prévue par l’article L. 121-9 du code de l’urbanisme, est également précédée d’une enquête publique. Le Conseil d’État a estimé que la notice explicative du projet, qui doit figurer au dossier d’enquête publique, exposait suffisamment les principales caractéristiques du projet et ses finalités propres. Dès lors, le seul fait que cette notice ne mentionnait pas que ces aménagements permettraient aussi de mieux assurer la desserte du futur Grand Stade ne viciait pas la procédure. Le Conseil d’État a donc annulé les arrêts de la cour administrative d’appel de Lyon : celle-ci devra se prononcer à nouveau sur la légalité de l’ensemble des arrêtés liés aux procédures d’expropriation et de la déclaration d’intérêt général du projet d’aménagement des trois stations existantes de la ligne T3", écrit le Conseil d'Etat dans son communiqué. Pour rappel, les arrêtés du préfet avaient été attaqués par les opposants au projet de stade à Décines. En 2013 et 2014, la cour administrative d'appel de Lyon avait annulé l'ensemble des décisions pour divers vices de procédure.
Départementales dans le Rhône : l’UMP joue la carte de la proximité
infos locales

Départementales dans le Rhône : l’UMP joue la carte de la proximité

A moins d’un mois du premier tour de la prochaine échéance électorale, l’UMP a présenté ce vendredi ses ambitions pour le nouveau département du Rhône. "Tout sera à bâtir", a déclaré Christophe Guilloteau, le chef de file du parti pour ces élections prévues les 22 et 29 mars. En compagnie d’une majorité des candidats officiellement investis, le député a présenté ce vendredi ses différents engagements : aucune augmentation des impôts durant tout mandat, le renforcement des moyens dans les collèges afin de favoriser la réussite, aider les entreprises à s’installer sur le territoire du département ou encore valoriser l’agriculture dont le soutien ne se résigne pas "à une visite par an au salon de l’agriculture", a notamment clamé Christophe Guilloteau. De nombreuses propositions qui seront réalisables financièrement grâce à la réalisation d’un audit "dès notre arrivée au Département" et "des outils de gestion performants" passant notamment par la réduction du train de vie de l’institution. Une campagne également bénie sur place par le président de la fédération UMP du Rhône. "Belle équipe, beau programme, belle campagne", a assuré Philippe Cochet précisant que "de toute façon, il n’y a qu’eux qui font campagne sur le terrain". Concernant sa possible candidature à la présidence du Conseil général, Christophe Guilloteau est resté évasif sur la question, gardant un sourire aux lèvres ne laissant aucun doute sur la réponse. "Moi, je suis candidat pour le canton de Brignais. Je prendrai mes responsabilités après", a-t-il assuré. Un poste qu’il se disputera probablement avec le maire UDI d’Anse, Daniel Pomeret, sujet également abordé lors de cette conférence de presse de présentation. Christophe Guilloteau n’a d’ailleurs pas mâché ses mots sur celui qui est accusé d’avoir passé des "accords entre amis pour plus tard" avec le Parti Socialiste dans le canton d’Anse. "La politique se fait avec des convictions, pas avec des mensonges".
Départementales 2015 : EELV et le Front de Gauche unis pour le Rhône
infos locales

Départementales 2015 : EELV et le Front de Gauche unis pour le Rhône

Ces derniers mois, le Front de Gauche du Rhône et Europe Ecologie Les Verts se sont rapproché pour les élections Départementales. Les partis ont détaillé ce lien à l’occasion d’une conférence de presse ce vendredi, et quatre cantons représentatifs ont annoncé leurs objectifs pour les Départementales de fin mars. "S’assembler pour ouvrir une alternative sans créer d’entité a part entière", c’est le but de l’association entre les deux partis selon Raymonde Poncet, Secrétaire départementale d’EELV. Car si cette démarche intervient un mois avant les Départementales, c’est avant tout un projet sur le long terme. Entre leurs envies de faire reculer le chômage, leurs valeurs humanistes ainsi que leurs combats contre les politiques d’austérités, les partis se sont trouvés de nombreux points communs. Laurent Moreno, candidat Front de Gauche sur le canton de Thizy, s’est d’ailleurs senti proche d’EELV sur ce dernier sujet : "L’alliance avec EELV s’est avant tout conclue sur un point précis : la politique anti austérité". Si le candidat est élu à Thizy, il a également pour ambition de développer davantage de service publique pour les citoyens, comme les transports : "Il faut relier le nord et le sud de Thizy, qui est le plus grand canton du nouveau Rhône". Il a également expliqué vouloir faire progresser l’agriculture. Hervé Cuilleron, candidat sur le canton de Mornant a lui aussi expliqué vouloir placer les citoyens au cœur des décisions : "Nous avons déjà créé une centrale villageoise par le biais des citoyens, pour laquelle ils avaient investi. C’est essentiel qu’ils soient impliqués dans les grands projets du canton." Du côté du Beaujolais, "c’est la culture qui sera au centre des projets", selon Danielle Lebail, la candidate sur le canton de Villefranche sur Saône. En dehors de chaque canton, c’est finalement sur la représentativité du Département que Raymonde Poncet a insisté : "Les élus n’actent pas seulement pour leur canton, mais pour élever le Département", a conclu la Secrétaire départementale d’EELV.
Le reblochon plus cher en Rhône-Alpes que dans le reste de la France
infos locales

Le reblochon plus cher en Rhône-Alpes que dans le reste de la France

Partir en vacances et avoir le plaisir de rapporter des produits locaux. Une habitude de nombreux Français, mais qui coûte finalement cher. C’est en tout cas ce que montre une étude de Monsieurdrive.com, publiée ce vendredi par Aujourd’hui en France. Le prix des produits régionaux sera plus élevé en dehors de la région. Ainsi le fameux reblochon au lait cru coûterait en moyenne 5,54 euros en Rhône-Alpes, contre 5,49 euros dans les Pays de la Loire. Même constatation pour le pastis qui est plus onéreux à Marseille qu’en Alsace. Des bonnes affaires qui s’expliquent notamment par la forte demande des spécialités régionales dans leur propre région et un relatif désintérêt dans les autres. Les tartiflettes étant beaucoup moins dégustées sur la Côte d’Azur que dans les chalets alpins. L’étude montre aussi que les tarifs les plus élevés sont souvent pratiqués en Rhône-Alpes, Ile-de-France et PACA. La faute notamment aux coûts de fonctionnement du magasin, comme les loyers beaucoup plus chers dans les grandes villes.
Le député du Rhône Michel Terrot tacle Najat Vallaud-Belkacem sur les financements du vaccin lyonnais contre Ebola
infos locales

Le député du Rhône Michel Terrot tacle Najat Vallaud-Belkacem sur les financements du vaccin lyonnais contre Ebola

Dans un communiqué, le député UMP du Rhône Michel Terrot explique avoir écrit à deux reprises à la ministre de la Recherche en novembre et en décembre. Il demandait à Najat Vallaud-Belkacem de se pencher sur "les demandes de financements exceptionnelles présentées par le Centre International de Recherche en Infectiologie de Lyon (CIRI)" dans le but d'accélérer "la mise au point d'un vaccin français contre le virus Ebola". "Malheureusement, à ce jour, je n’ai toujours pas reçu la moindre réponse de Madame Najat Vallaud-Belkacem qui ne semble guère s’intéresser aux besoins de la recherche biomédicale lyonnaise, bien qu’elle ne cache pas ses ambitions politiques dans notre Métropole, se plaint Michel Terrot. Quand on connaît le drame humain que représente le virus Ebola et les dangers d’extension de ce virus sur l’ensemble de ce continent et dans le monde, on ne peut qu’être choqué par ce silence et cette indifférence à l’égard de cette demande de financement des chercheurs lyonnais, en pointe mondiale dans la recherche sur Ebola et la mise au point d’un vaccin de nouvelle génération contre ce terrible virus".
Seb mise sur les objets connectés pour poursuivre sa croissance
infos locales

Seb mise sur les objets connectés pour poursuivre sa croissance

Mauvaise nouvelle pour le groupe lyonnais. Seb a publié son bilan de l’année 2014 avec une baisse de 14,9% de son bénéfice net à 170 millions d’euros. Un résultat pénalisé par un effet négatif des devises, puisque le chiffre d’affaires était lui en hausse de 2,2% à 4,25 milliards d’euros. Pour retrouver des couleurs, le groupe mise sur les objets connectés. Il faut dire que le Cuisine Companion, un robot qui prépare, mélange et cuit tout seul, lancé fin 2013 fait un carton dans de nombreux pays d’Europe. Parmi les pistes de développement pour les avenirs à venir, les pays émergents sont en ligne de mire. La Chine est notamment devenue le premier marché du groupe, juste devant la France. Autre piste : les innovations, avec notamment le fer à repasser ultraléger, l’aspirateur vraiment silencieux ou encore le Cookeo, une cocotte connectée qui permet d’enregistrer les recettes, Seb compte lancer un produit connecté par an.
Lyon : deux nouveaux hôtels en projet pour
infos locales

Lyon : deux nouveaux hôtels en projet pour "Foncière des Régions"

Selon le Progrès ; "Foncière des Régions" qui détient déjà à Lyon les murs du Sofitel et du Novotel de la gare de la Part-Dieu serait en pourparlers pour l’ouverture de deux nouveaux hôtels. Selon le directeur de la communication de "Foncière des Régions", la chaine allemande d’hôtels design à petits prix Motel One pourrait s’installer dans les mois à venir. Le groupe qui recense une quarantaine d’hôtels ne dispose pour l’instant que d’un seul établissement en France dans le 12e arrondissement de Paris. L’enseigne NH Hoteles, déjà présente à l’aéroport Saint-Exupéry, serait également pressentie pour ouvrir un deuxième hôtel.